Forest Whitaker dans le film américain de Lee Daniels, "Le Majordome" ("The Butler").

Lee Daniels revient sur la lutte des afro-américains pour la reconnaissance de leurs droits civiques par le biais d’un film intimiste qui s’inscrit davantage dans la mouvance d’un certain cinéma indépendant que dans celle du mélo hollywoodien.

Le Majordome” est un film américain réalisé par Lee Daniels qui raconte le parcours exemplaire de Cecil Gaines qui officia comme majordome à la Maison Blanche sous sept présidences. Le rôle principal est incarné à la perfection par Forest Whitaker, qui nous offre tout au long du film une performance d’acteur remarquable.

Synopsis :

Le jeune Cecil Gaines, en quête d’un avenir meilleur, fuit, en 1926, le Sud des États-Unis, en proie à la tyrannie ségrégationniste. Tout en devenant un homme, il acquiert les compétences inestimables qui lui permettent d’atteindre une fonction très convoitée : majordome de la Maison-Blanche. C’est là que Cecil devient, durant sept présidences, un témoin privilégié de son temps et des tractations qui ont lieu au sein du Bureau Ovale. À la maison, sa femme, Gloria, élève leurs deux fils, et la famille jouit d’une existence confortable grâce au poste de Cecil. Pourtant, son engagement suscite des tensions dans son couple : Gloria s’éloigne de lui et les disputes avec l’un de ses fils, particulièrement anticonformiste, sont incessantes. À travers le regard de Cecil Gaines, le film retrace l’évolution de la vie politique américaine et des relations entre communautés. De l’assassinat du président Kennedy et de Martin Luther King au mouvement des “Black Panthers”, de la guerre du Vietnam au scandale du Watergate, Cecil vit ces événements de l’intérieur, mais aussi en père de famille…

Le Majordome – Bande Annonce – VOSTFR

Lee Daniels aborde les thèmes de ségrégation raciale, de l’intégration et du respect d’autrui, avec un casting cinq étoiles. Outre Forest Whitaker qui crève l’écran, on peut notamment s’attarder sur les performances d’Oprah Winfrey, John Cusack ou encore Robin Williams.

JPEG - 96.3 ko

Ce film est taillé pour les Oscars et Forest Whitaker peut sans aucun doute prétendre à l’Oscar du meilleur acteur.

D. Popof

%d blogueurs aiment cette page :