artworks-000070853848-8txjpc-t500x500

Pour les non-amateurs de poudreuse, il existe tout de même des raisons d’aimer la saison hivernale, si vous aimez la musique, la Winter Session en est une.

L’année dernière, à la même période, le label grenoblois Nymphony Records sortait la première édition de la compilation Winter Session. On y trouvait un peu plus d’une dizaine d’artistes aux influences musicales variées.
Cette année sonne pour le label comme l’année de la confirmation : si nous avions apprécié la première version par l’originalité des styles qu’elle proposait, cette V2 s’appuie, elle, uniquement sur la créativité des artistes du label.

Les pensionnaires de la maison grenobloise ont donc eu une année de maturation intensive qui leur permet de nous offrir une galette 100% Nymphony Records. On retrouve donc sur cette compilation des morceaux sortis il y a quelques temps (dont certains avaient déjà beaucoup plu comme le remix d’Antoine Algar ou Tazarine Ending de Jah-One).

Cependant, si cette compilation est l’occasion de se réapproprier ces sons qui n’avaient pas eu droit à leurs propres releases, il est surtout à noter le lot de créations originales qu’elle expose au grand public. En effet, parmi les 12 pistes de la compilation, on compte pas moins de 7 exclus.

Le terme de maturité est ainsi employé à bon escient. La cuvée 2013 cherchait à faire connaître le label et ses artistes alors l’édition 2014 est un exutoire au talent des résidents Nymphony. Ainsi, on prendra comme exemple l’excellente ouverture de Beatrouble avec la bombe deep-house « Sane » qui marque ici le virage pris par l’artiste qui met de côté son goût pour la Nu Disco. Parmi les autres tubes on trouve aussi Lumps des très actifs Marzattack qui rééditent pour l’occasion une track accrocheuse et dansante du type de celles qu’on pourrait entendre entre deux gros drop dans un set Boiler Room.

En parcourant la compil’, on écoute le toujours aussi talentueux Merick qui après quelques DJ-set marqués, continue sur la lancée de son dernier EP avec Jalava. Il y reprend habilement les ingrédients qui avaient fait le succès de ses dernières sorties, à savoir des morceaux longs, envoûtants, à la fois mélodiques et puissants. Enfin, on a aussi le plaisir de retrouver une des rares sorties de Jah-One. Morning Friends est un modèle du genre avec des instrus travaillées avec une perfection maladive qui s’enchevêtrent et prennent le temps de se croiser harmonieusement sur un beat lourd et plein d’émotions.

Ainsi, c’est avec plaisir et une dose toute mesurée de prosélytisme que nous vous encourageons à vous passer et repasser cette compilation de très bonne facture. Bonne écoute !

Valentin pour Vision Sonore

Retrouvez la compilation Winter Session sur le site de Nymphony Records :
http://www.nymphonyrec.com/fr/winter-session-2/

Suivre Nymphony Records sur facebook :
https://www.facebook.com/nyrecords

Plus de Nymphony Record sur Itinerairebis :
[Sortie EP] MarzAttack – Invasion : https://itinerairebisblog.com/2013/12/28/sortie-ep-marzattack-invasion/

[Concours] Nymphony Records Contest 2014 : https://itinerairebisblog.com/2013/12/22/concours-nymphony-records-contest-2014/