10353427_522853207843643_7940881706648356807_o

C’est une belle rencontre que l’on vous propose en cette rentrée 2014. Le jeune producteur Jeanne, qui vient de sortir un EP de qualité Donskoy, sur le label Carton-Pâte Records a accepté de répondre à nos questions. Avec une petite surprise à la fin de cet article.

 

ItinéraireBis: Peux-tu te présenter en quelques mots.



 Jeanne: Je m’appelle Thomas, je suis originaire de Bastia, je vis à Paris. j’ai 25 ans et j’adore la bonne cuisine.

IB: Depuis quand touches-tu à la musique ? Quelles sont tes influences ?



J: Je touche à la musique depuis que je suis enfant, j’ai commencé par jouer au clair de la lune, Titanic et l’Aude à la joie (comme tout débutant), du coup mes vieux ont décidé de me faire prendre des cours. J’avais 5 ou 6 balais et ce qui est cool, c’est que quand t’es môme, tu apprends vraiment la musique sans te dire : “putain, faut que ça marche.”
En ce qui concerne mes influences, c’est vraiment vague. Je peux écouter The myrrors – Mother of all living à 15h pour finalement à 17h être sur du Turn Around de Phat & Small.Je n’ai pas vraiment de style musical précis qui m’a influencé. Du moment que c’est profond.

IB: Pourquoi avoir choisi Jeanne, un prénom féminin ?



J: Ca vient aussi de mon enfance, si tu veux dans le village où créchaient mes grands-parents, Cardo (Corse), t’avais une voisine à ma grand-mère qui me filait toujours des bonbons, elle s’appelait Jeanne. Du coup, j’ai trouvé le nom marrant et nostalgique à la fois.
(Et non… Ce n’est pas pour Jeanne de Laurent Voulzy…)

IB: Pour toi la musique, c’est…



J: C’est un peu tout, c’est un accompagnement dans la vie de tous les jours, c’est une sorte de promenade où tout peut arriver. C’est aussi un truc qui se trouve autant autour d’un feu que dans un “Grec”.

IB: Comment pourrais-tu définir ton style musical ?



J: Bon fallait évidemment passer par cette question…
Un soir après avoir enregistré quelques trucs, Laura ( la voix féminine sur mes musiques ) m’a posé la même question et nous n’avons pas su y répondre, mais si tu veux, ma façon de composer c’est un peu comme le fonctionnement d’une usine de nuggets. 
Une idée qui va rentrer dans mon crâne puis qui va être broyée et re broyée pour faire une musique et disons que le goût pourrait être celui d’un mélange entre l’électronique, la pop & l’acid.


IB: Pour toi, quel est le meilleur moment pour composer ?



J: Je n’ai pas de moment spécial pour composer. Pour moi, la musique c’est un feeling. T’as envie de faire ça alors tu le fais. Peu importe le moment, tu sais que tu vas prendre du plaisir.


IB: Ton ou tes artistes du moment.



J: Matthew McCONAUGHEY
&
Le mec qui a inventé le “DESTAPA BANANA”.

IB: Quelles sont tes actualités ? As-tu des projets prochainement ?



J: En ce moment, je bosse sur un long-métrage tourné par une bande de potes.
 Je bosse aussi sur un prochain Ep prévu début 2015 chez Carton-Pâte Records et, sur un feat avec It’s tha Koncept un rappeur indé de Baltimore.

IB: Le mot de la fin…

J: Mieux vaut vivre un seul jour comme un lion que cent années comme un mouton.

Ernest Hemingway

 

En cadeau, une petite sélection de Jeanne spécialement pour ItinéraireBis. Bonne évasion !

https://soundcloud.com/vbc13/sets/playlist-jeanne-for-itin

%d blogueurs aiment cette page :