ràv

fgfg

C’est au sein de l’Atelier Chardon Savard que les deux co-fondatrices de la marque Racailles à Versailles, Aliseta et Anne-Sophie, ont pu développer créativité et technicité avec talent. Après une première collection Automne-Hiver 14/15 dévoilée au Fashion Show en mai dernier au Cirque d’hiver de Paris, de nombreuses surprises sont en préparation… ItinéraireBis se chargera de faire passer le message.

Pour en savoir un peu plus sur cette jeune marque en devenir, Aliseta et Anne-Sophie ont accepté de répondre à nos questions. Lumière !

ItinéraireBis: pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de notre site. Quelles sont vos parcours ?

Racailles à Versailles: Nous avons chacune de notre côté des parcours très différents, c’est aussi pourquoi on se complète dans notre travail. Anne-Sophie sort d’un bac pro Mode tandis qu’Aliseta a eu un Bac S. Nous nous sommes rencontrées à l’Atelier Chardon Savard où nous avons appris à réunir nos univers pourtant assez similaires.

Comment est née la marque Racailles à Versailles ? Pourquoi un nom aussi évocateur ?

RàV: C’est justement né à l’Atelier Chardon Savard, lors de notre dernière année où nous avons participé au défilé annuel qui a eu lieu au Cirque d’hiver. C’est un travail que l’on a du faire pendant plus de 6 mois en parallèle de nos cours. Nous voulions un univers sur la monarchie, alors au départ c’était assez flou, on partait sur quelque chose qui donnait trop déguisement. Au final, après plusieurs recherches, nous avons décidé de faire de l’homme puisque c’était plus intéressant à travailler et qu’il y avait plus de possibilités. A vrai dire le nom même “Racailles à Versailles” est sorti d’une blague lors d’un visionnage avec nos profs, et on a accroché direct!

10003567_317215541765296_8675568461357907986_o

Crédits photo: TLG/Julien/L’Or – Racailles à Versailles – Collection présentée au Cirque d’Hiver

Un de nos gros projet serait d’avoir notre propre boutique/atelier, réunissant plusieurs spécialistes du domaine du street-art street-design, créer une sorte de collectif !

Où puisez-vous cette inspiration pour le moins décalée ? Avez-vous des modèles dans le monde de la mode ?

RàV: De manière générale dans nos travaux respectifs nous avions toujours voulu nous inspirer d’époques historiques, alors c’était comme une évidence de s’inspirer du Baroque pour nous. On cherche à retravailler les spécificités esthétiques de ces époques et de les intégrer dans des design modernes.

Anne-Sophie a toujours eu des inspirations punk/rock comme Vivienne Westwood, tandis qu’Aliseta a toujours eu des inspirations sport/hip-hop comme Jeremy Scott.

Si vous deviez définir Racailles à Versailles en trois mots.

RàV: Racailles à Versailles

Hormis votre Tumblr, existe-t-il des endroits pour venir voir vos créations ?

RàV: Bien sûr, on a travaillé comme des folles et enfin nous avons notre site !

racaillesaversailles.com

Maintenant nous avons également un Instagram (@racaillesaversailles) et bien sûr la page Facebook est toujours là!

Quels sont vos projets pour la suite ? Des collaborations ?

RàV: C’est vrai que nous sommes très attirées par les collaborations, on aimerait en faire quelques unes, que ce soit d’autres designers, des associations, des artistes, même de grandes marques !
Un de nos gros projet serait d’avoir notre propre boutique/atelier, réunissant plusieurs spécialistes du domaine du street-art street-design, créer une sorte de collectif!

Crédits photo: L'Atelier 13

Racailles à Versailles – Crédits photo: L’Atelier 13

Petite question maison, quels sont vos adresses préférées dans la capitale ?

Aliseta: Disons que je fonctionne par périodes, je peux squatter un quartier 3 mois et ne plus y aller pendant 6 mois. Mais si je devais retenir quelques adresses je dirai le Café Barge et le Nuba pour sortir, Monthaï et Made in Italy pour manger, Citadium et & Others Stories pour le shopping, enfin pour se poser les quais de l’île Saint Louis.

Anne-Sophie: Je sors un peu partout j’aime changer d’air constamment et me perdre dans les rues, je suis surtout les bars et les apparts de mes potes. Je n’ai pas de quartier préféré, j’ai le passeport pour les quatre coins de Paris.

Quelle est votre playlist du moment ?

Aliseta: L’album Section.80 de Kendrick Lamar (en écoute ci-dessous), Oxymoron de Schoolboy Q, Motifs de 20syl et Souled Out de Jhené Aiko.

Anne-Sophie: J’écoute des choses très différentes autant du rock, pop que du hip pop en passant par du new ave.

Votre rêve le plus fou ?

Aliseta: Footwear Designer chez Nike ou Adidas, et bien sûr reprendre la DA d’une maison de couture juste pour le défi et apporter ce côté street qu’ils pensent à trouver pour certains.

Anne-Sophie:  Devenir millionaire. Plus sérieusement que Racailles à Versailles soit mondialement connu et porter de tous, crée une marque de vêtement design et équipement moto made in France.

Le mot de la fin…

Ca va beaucoup bouger les 2 prochains mois, alors suivez nous pour ne rien rater!

%d blogueurs aiment cette page :