C’était lors de l’Electric City festival pour la journée de la jeunesse, en Roumanie, à Cluj-napoca, capitale Européenne de la jeunesse. L’évènement a rassemblé plus de 6000 personnes pour cette soirée, sur 3 scènes impressionnantes, réunissant des artistes incroyables comme Chase & Status, Waldeck, Akua Naru David August & Kollektiv Turmstrasse.

111

Salle polyvalente de Cluj

La première, la salle Silent Disco, fut un grand succès. Le principe est simple, 3 DJs jouent simultanément 3 styles de musique complètement différents. En entrant dans la salle on vous donne un casque sans fil sur lequel il est possible de sélectionner à sa guise l’un ou l’autre des DJs. Le résultat est surprenant, vu de l’extérieur aucun bruit, mais des centaines de personnes dansent !

1111

Silent disco room

Mais ce qui nous intéresse le plus, a lieu sur la dernière scène, situé sous la Cluj Arena, dans un parking souterrain pour une ambiance « undergound ».

C’est donc un live de 2h que le prodigue Allemand, David August, nous a réservé !

Pour ceux qui ne le connaisse pas, ces productions sont un savoureux mélange entre Four Tet, Flying Lotus, ou encore Nicolas Jaar. Ses compétences de producteur liées à sa passion pour la musique soul l’ont conduit à mélanger des classiques de musique électronique avec les meilleurs titres tech-house, house et techno créant une émotion unique sur le dancefloor. Il est aussi classé n°4 DJ live selon resident advisor.

Programmé à 2h, c’est avec une bonne heure de retard, que l’artiste se pointe. La salle est bondée, la foule l’attendait. Un live de David August ça se savoure, ça se déguste. C’est sur une house progressive, qu’il se lance, pour une ambiance aussi apaisante qu’entraînante sur laquelle règne le bonheur sur tous les visages du public. Le prodigue a su mettre tout le public d’accord, réuni en masse pour l’occasion. David August aura su nous guider là où il voulait pendant un voyage de 2h, un live de ce monsieur est à vivre une fois dans sa vie !

Le duo Kollektiv Turmstrasse, reprend le flambeau, pour également un live de 2h, auteur de multiples splendeurs où l’énergie de la danse se teinte d’une joyeuse mélancolie. C’est sur de la Tech-House que le duo réveilla les nouveaux venus ou les timides. ABC a fermé la soirée, au petit matin à 8h, pour les fêtards non fatigués.

Pour conclure, la première édition de l’Electric City Festival été un véritable succès et aura régalé tout le public, en abordant différents styles musicaux.

111111

Kollektive Turmstrass live

Report by Joris Oger