10994460_361733667348854_7667125238777865062_n

Il en est fini de nous. 1 heure du matin, grosse excitation en passant les grilles des Docks.

Dans la queue des listes, on entend déjà les premiers échos d’une techno sans précédent.

Avec une superbe organisation, on passe vite les portes, les vestiaires; premier verre en main on part s’enfoncer dandinant dans le hangar vers ces lumières sorties de nulle part.

Oliver Huntemann nous met dans l’ambiance, suivit très gracieusement par Paco Osuna qui mettra le feu tout le long de la nuit. Personne ne s’arrête de danser et peu de personnes resteront longtemps dans le grand fumoir pour prendre une pause.

Je n’arrête plus mes copines; impossible d’enlever nos sourires figés et de nous arrêter de danser.

Nos lunettes de soleil laissent passer juste ce qu’il faut des rayons venus de partout et nous laisse entrevoir plusieurs énormes ballons qui se baladent dans tout le hangar. Plein à craquer mais juste ce qu’il faut pour avoir la place de danser (du moins sur le côté), c’est après quelques heures qu’enfin tout le monde acclame de plus belle le fameux PAUL RICH avec un superbe live qui remotive les premiers fatigués et relancent les fidèles aux postes. Nous voilà reparti de plus belle.

Et pour finir, c’est avec un entrainant RUN BABY RUN que finira cette magnifique, que dis-je cette soirée magique. Un festival de ce printemps 2015 avec une organisation au top, un son et lumière magistral, un espace détente parfait et un carré vip très chaleureux; bref du tout cuit , de l’art en balle pour la DOUCE PRODUCTIONS.

Report by Louiza Bine

 

 

 


PHOTOS (by Louiza Bine & Sopheary Nhem)


blue fest

11124058_10206455101954972_1679497940_n

11119447_10206455102394983_509386476_n

 

%d blogueurs aiment cette page :