12186568_1244478928903017_589454122275859378_o


Un épilogue de fin d’année en trombe pour la musique électronique parisienne.


Le début de weekend était marqué par les évenements du Virgo qui accueillait sa première soirée Haïku avec des gros noms comme Magda, Âme ou encore Mano Le Tough mais aussi du Weather avec Lil Louis, Marcel Dettmann, Oscar Mulero et j’en passe. De nombreux dj’s s’étaient donné rendez-vous dans la capitale et c’est comme à son habitude le Rex Club qui a clôturé le weekend, et cela de la plus belle des manière.

L’américain Seth Troxler nous faisait l’honneur de revenir sur la capitale après sa dernière sortie à Concrete en septembre accompagné des Martinez Brothers. Cette fois c’est avec le français D’Julz et dans le cadre d’une soirée Bass Culture que notre moustachu préféré a enflammé le dancefloor.


La soirée du 20 décembre au Rex Club avec Seth Troxler & D’Julz


L’organisation avait prévenu les intéressés: « un grand nombre de préventes seront disponibles sur place » Nous rentrons facilement dans le club grâce à nos préventes et évitons ainsi la queue des grands soirs sur le coté gauche de l’entrée. Une forte affluence preuve de la motivation à tout épreuve des « clubbeurs » en ce dimanche soir de vacances de Noël.

Nous profitons d’une heure de set de D’Julz qui remplis à merveille son rôle de chauffeur de salle. Une ambiance incroyable et typique du dimanche soir s’installe alors au fur et à mesure des sons entraînants de dj’q français. Au devant à droite de la scène, Seth Troxler apparaît décontracté et disponible, il tarde même à prendre les platines en main avec 30 minutes de retard sur la timetable annoncée, qu’importe, ils auront toute la nuit pour faire taper du pied une foule en délire.

12459654_10207609130660710_1125476826_n1

Viens alors le moment fatidique, vers 2h30 du matin l’américain s’empare des platines pour nous lâcher une transition et une première bombe à base de saxophone qui mettra tout le monde d’accord, « daddy’s home ».


S’ensuit alors 2h de dj set sur vinyle (comme à son habitude) où les pépites se suivent. Passant rapidement par divers style comme l’acid ou la disco, Seth Troxler restera toujours dans son style entraînant et joyeux appuyé par des kick bien marqué mais toujours dansants.


La nuit se finira par un B2B entre les deux dj’s pour le plus grand plaisir des plus motivés, et cela jusqu’au petit matin…


Report par Nicolas BernagaudCrédits photo et vidéo : Nicolas Bernagaud / ItinéraireBis