Peacock 1

Après  trois éditions estivales sold out (30 000 personnes) en juillet, Le Peacock Society Festival s’invite, toujours au Parc Floral de Paris, dans votre agenda le 30 janvier prochain pour une nuit immersive dans l’univers des cultures électroniques. Une habitude estivale devenue addictive avec le temps et qui ne demande qu’à s’inviter en plein coeur de l’hiver.

Toujours sur les deux scènes puissantes de la Warehouse, les activités ne manqueront pas avec un line up indie et dancefloor de qualité, un stage design numérique innovant et technologique par le Studio Franz & Fritz, un club pour les meilleurs danseurs d’entre nous et un cinéma avec projections & talks en partenariat avec Arte et Trax. Que du bonheur en perspective !


Un line up indie, dancefloor et radical


peac


Les références intemporelles


Le fascinant Theo Parrish (Sound Signature – Detroit) revient après un an d’absence dans la capitale. Au sommet de son art avec Album Intelligence, le natif de Detroit et cadre important de la deuxième vague de la ville ne déçoit jamais où qu’il aille.

Reconnu comme l’un des pères de la scène anglaise, sur laquelle il règne depuis près de 30 ans, Andrew Weatherall (Rotters Golf Club – London), véritable punk des platines, ne connait aucune limite pour éclabousser la scène de sa techno primitive.

Personnage attachant et captivant, DJ Koze (Pampa Records – Hamburg) est de ceux qui peuvent faire s’envoler un dancefloor à lui tout seul. Sceptique ? Pour preuve, son track XTC.


Des références House actuelles…


Après une tournée mondiale triomphale et un dernier album acclamé, le Canadien “faiseur de tubes” Caribou arrive à Paris les bagages pleins pour nous faire vibrer.

Prêcheur et adepte du vinyle, MCDE est l’un des plus fascinants producteurs de sa génération. Comme soutiens, le dj producteur peut compter sur Laurent Garnier et Floating Points, il y a pire quand même.


A l’avant garde techno


Référence de la nouvelle scène anglaise, Daniel Avery (Phantasy -London) représente à la perfection cette avant garde techno présent pour cette édition hivernale du Peacock. Pas loin d’être le fils spirituel de Andrew Weatherall, le prodige de l’East London est une valeur sûre à ne pas manquer.

Aux côtés de Daniel Avery, seront présents : la confirmation adoubée par Maceo Plex et Kink, Danny Daze, la fine gâchette de Detroit Luke Hess, l’incarnation même de l’underground new yorkais Levon Vincent et le duo écossais CLOUDS. Un beau programme !


La nouvelle garde parisienne arty


Les nouveaux talents florissants de la scène parisienne seront également de la partie avec le duo Zombie Zombie, l’enfant sauvage de la scène electro Clara 3000, la jeune pousse AZF et notre ami Nathan Melja.


Enfin, un club underground pour danseurs exigeants


Pour les danseurs de talent comme nous et vous, un club underground sera à votre disposition pour enchaîner vos plus belles chorégraphies de soirée. Au menu, le mythique résident des soirées Bunker à NYC Eric Cloutier, le mystérieux mais talentueux RROSE et enfin l’artiste à suivre en 2016 Matrixxman.

%d blogueurs aiment cette page :