Crédits photo : Philippe Mazzoni

Crédits photo : Philippe Mazzoni


Ils s’appellent  Benoît, Camille, Luc et Vincent.  ils forment le groupe Grand Blanc signé sur le label Entreprise en vogue ces derniers temps (Moodoïd, BAGARRE…). Ils redonnent de la voix à la nouvelle pop française une originalité débordante, un univers musical et visuel propre et un match up enivrant entre la voix de Camille et celle de Benoît.

Après un premier EP encourageant sortie en 2014, Grand Blanc confirme déjà leur immense potentiel avec l’album Mémoires Vives (Entreprise/A+LSO/Sony) disponible le 19 février. Un tournant dans la carrière du groupe metzin et une tournée qui s’annonce déjà très attendue (notons la date du 15 mars prochain à La Maroquinerie).


L’album Mémoires Vives


12650933_1295297377162777_5142118259527618806_n

Le groupe l’admet volontiers : sa musique est topographique. Comment ne pas définir la musique de Grand Blanc sans y intégrer un certain décor pour chaque titre ? Impossible. Le décor est planté dès les premières notes. L’univers du groupe n’est accessible que par l’imaginaire qu’il procure. Un coup avec Camille et sa voix suave (L’Homme Serpent, Surprise Party) l’autre coup avec Benoît et sa voix plus “brute” (Montparnasse, Samedi la Nuit). Les sensations se multiplient et se frôlent. Il est toujours appréciable de le mentionner mais l’album est bon du début à la fin. Une main tendue dans une pop urbaine rafraîchissante et parfaitement calibrée. On vous propose dès à présent quelques titres de l’album en vidéo.


Montparnasse



L’Homme Serpent



Samedi la Nuit



Surprise Party


%d blogueurs aiment cette page :