Chaque année, de nouveaux festivals émergent, investissant de nouveaux lieux avec des programmations toujours plus alléchantes les unes que les autres. Pourtant, chacun d’eux laisse une marque dans notre éco-système avec un grand nombre de déchets plastiques et de ressources (parfois) gaspillées. DGTL, déjà connu pour son concept de révolution, s’engage dans une démarche plus durable et propose pour sa prochaine édition un festival sans viande. Tandis que les carnivores verront cette annonce comme une mauvaise nouvelle, les végétariens se réjouiront. En 2016, fini les hamburgers avec un steack bien saignant ou encore les kebabs qui avaient pour habitude d’avoir leur place au festival les années passées : DGTL se met au vert. Que ce soit les festivaliers, les artistes ou encore l’équipe du festival, tout le monde se verra adopter pendant 2 jours un nouveau mode de consommation plus sain pour notre planète.


unnamed-1


Effectivement, en prenant cette initiative, DGTL ne cherche pas à convertir les adeptes de viande au végétarisme mais simplement à nous montrer l’impact de la consommation quotidienne de viande sur la planète et ainsi nous inciter à réduire celle-ci. En effet, des recherches scientifiques ont montré que les émissions des gaz carbonique de l’industrie de la viande représentent 18% des émissions totales de carbone dans le monde entier. En enlevant la viande de nos repas pendant 2 jours, les festivaliers (environ 40 000) pourraient économiser jusqu’à 53 000 kg de CO2, 14 millions de litres d’eau.


unnamed.jpg


Si le festival nous assure de proposer des mets tout aussi savoureux, cette initiative n’est pas la seule mise en œuvre par DGTL. Pour cette édition, il collectera l’urine qui sera recyclée en phosphate, recyclera les bouchons en plastique et proposera également des verres réutilisables en plastique.

Cette démarche éco-responsable se retrouve de plus en plus dans les festivals : We Love Green, Weather Festival… Avec des food-truck proposant quelques mets végétariens et parfois de la nourriture bio. Mais DGTL va plus loin dans sa démarche et on a hâte de voir le résultat !

JOIN THE REVOLUTION !

%d blogueurs aiment cette page :