13256496_963060960473103_7720302957783409692_n


C’est donc au Virgo, ex RedLight et Brasil Tropical, que la H A Ï K U nous as donné rendez-vous pour sa #27ème soirée le 30 avril dernier. Après avoir invité à la Machine du Moulin Rouge : Dixon et Marcus Worgull pour sa #25, Prins Thomas & Fort Romeau pour sa #26, la Haïku nous régale encore une fois avec en tête d’affiche Âme en Live, Dominik Eulberg, Job Jobse, Daniel Bortz et Cinnaman. Malheureusement, le jour J, par un post Facebook aux alentours de 19h on apprend que Dominik Eulberg est coincé à Innsbruck en Autriche et qu’il ne pourra pas rejoindre Paris à temps pour honorer son set. L’agence H A Ï K U rebondit sur cette mésaventure pour nous annoncer un live de Âme d’une durée de 2h, une performance lorsque la durée est normalement de 1h15. En plus de contenter les amateurs de live de Franck Wiedemann, la H A Ï K U annonce la venue de leur résident Anthony Georges Patrice. Malgré les contreparties annoncées, la tension monte quelque peu sur le post Facebook. Demande de remboursement pour certains et nécessité d’exprimer sa frustration pour d’autres, la H A Ï K U s’excuse et répond en finissant même par une note d’humour qui nous rassure, non Anthony George Patrice ne jouera jamais au Duplex. Peut-être faut-il voir dans cette désorganisation de dernière minute, une raison pour laquelle la soirée affiche guichet ouvert !


13244712_963064293806103_5704944880378308855_n


Une fois le rituel du tampon sur le poignet effectué après une courte attente sous un ciel clair mais un vent glacial, nous avons pu pénétrer au sein du Virgo dont l’ambiance était déjà survoltée avec Anthony George Patrice qui envoyait du lourd. L’absence de Domink Eulberg déjà oubliée dans tous les esprits après les sets d’Anthony George Patrice et Daniel Bortz, nous avons enchaîné avec Âme. Du monde pas toujours très discipliné pour assister à 2 heures de live intense. Franck Wiedemann a su tirer profit de ce temps de live exceptionnel qui lui était accordé pour faire monter la pression tout doucement. La première heure de live fut progressive avant de devenir intense en émotion avec, pour le plus grand plaisir de nos oreilles, de nombreuses unreleased et des plus connues comme Morthoon 2. Puis c’est au tour de Job Jobse qui maintiendra la pression. Moins de Unreleased et une tracklist « Dixonienne » qui n’a rien enlevé à la magie du moment de ce grand artiste. A côté de ça, dans la deuxième salle s’est donc produit Anthony George Patrice de 00h à 3h suivit par Cinnaman avec un set merveilleux.

Comme d’habitude, H A Ï K U à fait fort : un line-up pointu, entrée plus ou moins fluide, pas trop d’attente au bar. Même si certain restait réticent par rapport au lieu, qui à attiré de nombreuses critiques négatives, l’agence à comme à son habitude remplie les lieux de good vibes pour une soirée magique.


13230086_963064400472759_5522774716995376593_n13240712_963060703806462_2389538896042903667_n

Crédits photoXavier Duquesne

Et la prochaine c’est pour quand ?


coffee

Rendez-vous le 10 juin à la Machine du Moulin Rouge avec Black Coffee

Facebook : https://www.facebook.com/events/1093495267380470/?fref=ts