12378089_1167015019998986_5093404721566234156_o


FR


ItinéraireBis, en collaboration avec le blog Fraise Sucrée, est parti à la -douce- rencontre du duo berlinois de RNB/Electronic Schwarz Dont Crack. Celui-ci revient avec un album intitulé « No Hard Feelings » dont la sortie est prévue pour le 5 août. On a donc posé quelques questions à Ahmad et Sébastien juste pour vous.


ENG


In collaboration with the french blog Fraise Sucrée, ItinéraireBis went to the -douce- meeting Berlin duo of RNB / Electronic Schwarz Dont Crack. It returns with an album entitled “No Hard Feelings” whose release is scheduled for August 5. We therefore asked some questions to Ahmad and Sebastian just for you.



FR


ItinéraireBis: pourquoi Schwarz Dont Crack ?

Ahmad: “Schwarz” veut dire “noir” en Allemand. « Black Dont Crack » est un dicton américain qui explique que les personnes de peau noire vieillissent très bien.


Notre son a évolué depuis le début mais cela a toujours été un mix de beats électroniques avec des vocalises « soul ».


IB: les villes de New York et Berlin sont assez différentes l’une de l’autre en terme de musique, ce n’est pas un duo que l’on a l’habitude de voir, comment est-il né ?

Ahmad: je suis arrivé à Berlin de New York en Mai 2011 avec l’intention de me concentrer sur un projet de musique. J’ai posté une annonce dans Craiglist à la recherche d’un collaborateur. Sébastien a répondu et nous travaillons ensemble depuis.


IB: et donc, nous avons un mix de RNB/hip hop soul et un rythme plutôt électro, ce que nous comprenons en tant que « future soul », est-ce difficile de vous comprendre quant à la direction à suivre ?

Sébastien: notre son a évolué depuis le début mais cela a toujours été un mix de beats électroniques avec des vocalises « soul ». Nous avons écrit notre première chanson bien avant que le terme soit utilisé, « Future Soul »… Mais je pense que c’est une bonne description de ce que nous produisons.


IB: en écoutant votre album “No Hard Feelings”, on retrouve des thèmes majeurs tels que l’échappatoire (Gateway, Drivin, Lost in Time) et l’amour. Quel message était destiné à votre audience ?

Ahmad: c’est très intéressant que vous ayez pointé le thème d’”échappatoire”. En tant que parolier, et surtout pour ce projet, quelques chansons parlent de mes expériences personnelles alors que d’autres non. Vous avez découvert celles qui parlent de moi *rires*


IB: une question en rapport avec notre magnifique capitale, comment voyez-vous Paris comparé à d’autres grandes villes ?

Ahmad: j’ai vécu à Paris pendant 2 ans près du Palais Royal. Paris a une place toute particulière dans mon cœur. Nous nous y sommes produits 3 fois déjà et avons toujours été bien reçu. La scène parisienne me rappelle beaucoup la new-yorkaise mais très très différente de Berlin.


IB: Avez-vous des envies de collaboration avec des artistes français ?

Ahmad: Hmmm…. Je ne connais pas trop les artistes français actuels malheureusement.

Sébastien: j’aimerais beaucoup collaborer avec Cassius !


773625_1167005029999985_1277141837381611227_o


ENG


ItinéraireBis: why Schwarz Dont Crack ?

Ahmad‘Schwarz’ means ‘Black’ in German. ‘Black Don’t Crack’ is an American saying referring to how black people age well. I’m the elder in the band… But I definitely do not look my age.


Our sound has evolved over the years, but it’s always been a mix of  electronic beats with these soulful vocals.


IB: New York and Berlin are worlds apart music wise, not a duo we would see everyday… How did you guys come together ?

Ahmad: I arrived in Berlin From NYC in May 2011 with the intention of starting a music project. I posted an ad in Craigslist searching for a music collaborator. Sebastian answered my ad, and we’ve been working together ever since.


IB: and so you there we have a of mix the RNB/hip-hop soulfulness with electro music beats, what we can understand as future soul, is it hard to understand each other in terms of directions you would like to follow ?

Sébastien: our sound has evolved over the years, but it’s always been a mix of  electronic beats with these soulful vocals. We made our first songs long before the term „future soul“ existed… Anyway I think it’s still a good description for our music.


IB: listening to your EP “No hard Feelings”, we find that the major themes are about finding escape (Gateway, Drivin, Lost in Time) and love, what general message was meant for your audience ?

Ahmad: It’s actually our first LP. Huge difference. It’s very interesting that you pointed out the theme of ‘escape’ . As the lyric writer of the songs, especially for this project, a few of the songs really address my own personal experiences, while most of the songs are just fictional accounts. 


IB: a question related to our beautiful capital, how do you see the Parisian scene compared to other big cities ?

Ahmad: I lived in Paris for two years bear Palais Royal, so Paris holds a special place in my heart. We’ve performed there 3 times, and alway had a cool reception . The Paris nite scene reminds me a lot of NYC, but extremely different from Berlin. 


IB: are there any French artist(s) you like and would like to collaborate with ?

Ahmad: Hmmmm… Not sure I’m really acquainted with any current french artists.

Sébastien: I’d love to collaborate with Cassius !


Interview et traduction par Caroline Lecomte / Interview and translation by Carolyne Lecomte

%d blogueurs aiment cette page :