Situé sous la Cité de la Mode et du Design, en bord de Seine, le club vient d’ouvrir ses portes il y a un peu plus d’un mois. Son nom annonce déjà l’ambiance : sombre, sauvage, underground, brut.. tout comme son agenda qui a su retenir notre attention avec des line-up très prometteur.

Mais Nuits Fauves c’est quoi ?  Avant tout il s’agit d’un nom qui évoque un film dont les scènes furent tournés à l’emplacement même du club. Le film réalisé en 1992, avec comme Cyril Collard dans le rôle principal, fait parti du magnifique paysage cinématographique gay français et parle d’un sujet peu abordé à l’époque le sida. Nuits Fauves est un hommage.


13566926_1629102464072650_2798224754715192961_n


Rencontre avec l’équipe


ItinéraireBis: qui est à l’origine de ce nouveau club ?

Nuit Fauves: le club fait parti du groupe Manifesto qui gèrent aussi le Silencio, l’ancien Social Club et le Wanderlust Paris situé au-dessus. Pour la direction artistique, c’est Raphi de la Rafinerie qui s’en occupe. Pour les mercredis et les jeudis soir, nous faisons appels à des résidences hebdomadaires tenues par H A Ï K U et Jeudi Techno (géré par le crew de Possession).


IB: quels sont vos motivations et ambitions avec ce nouveau club vis à vis du monde de la nuit à Paris ?

NF: je pense que l’objectif était juste de proposer quelque chose de différent, de plus brut. Tout en proposant une programmation éclectique (Hip-Hop, Techno, House, Progressive, Electro…) et tout cela avec un très bon soundsystem.


IB: on retrouve un peu cette ambiance des clubs Berlinois,est-ce que c’est voulu ?

NF: c’est un club parisien et on essaye de faire du parisien. Berlin est super mais reste spécifique à Berlin.


IB: vous travaillez avec des collectifs le mercredi et jeudi (si je ne me trompe pas) H A Ï K U  et Jeudi Techno, est-ce qu’il y en aura d’autres?

NF: certains mardis seront sûrement occupés par le crew hip-hop YARD pour proposer encore quelque chose de différents. Sinon, on est très bien avec eux et les soirées marchent très bien pour des soirées en semaine, il n’ y a pas de raison qu’on aille voir ailleurs.


IB: niveau line-up on a déjà vu pas mal de tête d’affiches, qui seront les suivants ?

NF: pour les jeudi Techno on accueille Speedy J le 4 août et on vous promet aussi un magnifique plateau en septembre pour le RBMA Festival… C’est tout ce que l’on peut avancer pour le moment.


Après tout ça on vous raconte notre expérience, car oui – ce club tout nouveau tout frais – s’annonce comme notre résidence de l’été. 3 nuits passées à Nuits Fauves et celles-ci ne seront pas les dernières. On a fait une H A Ï K U un mercredi puis deux autres soirées une vendredi et une samedi, mais le bilan est toujours le même : on adore et on reviendra.


13592773_1632120767104153_6067757846478726998_n


Et en vrai ça donne quoi ?


Après tout ça on vous raconte notre expérience, car oui – ce club tout nouveau tout frais – s’annonce comme notre résidence de l’été. 3 nuits passées à Nuits Fauves et celles-ci ne seront pas les dernières. On a fait une H A Ï K U un mercredi puis deux autres soirées une vendredi et une samedi, mais le bilan est toujours le même : on adore et on reviendra.

Arrivé aux alentours de 00h nombreuses sont les personnes attendant leur tour pour rentrer. La file avance assez rapidement et on découvre très vite les lieux. Coin chill extérieur – pour le plus grand plaisir des fumeurs – bar, foodtruck et même .. des balançoires !  Après avoir fait un petit tour de l’espace extérieur on se retrouve très vite rattrapé par la musique avec un système son de qualité. En effet c’est la marque L-Acoustics qui à installé le système à Nuits Fauves et on ne peut pas s’en plaindre. Tel un long couloir, le club se compose d’une seule scène avec une dizaine d’enceinte sur toute la longueur ce qui permet d’avoir un rendu sonore homogène de part et d’autre. On avance doucement pour découvrir  la scène qui est comme une cage puisque l’artiste et son public sont séparés par des grilles. Underground et brut sont les mots qui ressortent quand on se retrouve plongés dans la foule. Loin d’avoir été laissé au hasard la scénographie amène une réelle ambiance : béton, tag, jeu de lumière rouge.. Nuits Fauves à mis la barre haute en créant un univers qui lui est propre. Si on vous a parlé de système son, on peut aussi vous parler de l’artiste qui a collaborer a cette esthétique “Néo-Punk”. Bald Studio est un collectif de designer qui est venu habillé les murs avec la participation d’un jeune artiste français Jean André. Graphiste à Montmartre ses illustrations sont à mis chemins entre les dessins de charme et la simple mise en valeur des formes de femmes. Une fois qu’on a fait le tour, on retourne danser l’ambiance est bonne et tout le monde semble s’amuser. Entre deux sets il est temps de boire un verre et avec ses deux bars – intérieurs/extérieurs – on est content de prendre un verre sans attendre 2H. La soirée touche bientôt à sa fin et il est temps de rentrer mais pas d’inquiétude on y retourne demain.

Niveau prix on reste dans une fourchette “raisonnable” – pour un club parisien-  20€ environ pour une soirée mais le détour en vaut la peine.


13659149_1635993723383524_3939280497566454585_n


Finalement ?


Les + : programmation éclectique chaque semaine entre hip hop, house, techno.. nuits fauves ne se destine pas à un style en particulier mais reste ouvert à tous les genre ; système son de qualité ; scénographie qui nous immerge dans un univers

Les – :  le prix car oui on les connaît les parisiens qui râlent pour 20e et 72h de son, la chaleur, petit bémol un samedi soir avec rupture de bouteille d’eau au bar à 3H et sinon difficile de trouver des points négatifs pour ce super club.


13645194_1635543776761852_2028234189119067092_n


Les prochaines c’est pour quand ?


JEUDI:  Jeudi Techno x Banquet : Setaoc Mass Damcase I Hate Models Relapso ABSL

VENDREDI:  Juan Atkins & Matthew Herbert

SAMEDI:  Tealer Kush Party : Grandtheft • Set&Quipe (Set&Match & Friends) • Vanderkush • Tealer Gang •

Et pour plus d’infos rendez-vous sur leur site : http://nuitsfauves.com (on vous recommande d’aller voir leur GIF) et leur page Facebook.


Crédits photo: Nuits Fauves

%d blogueurs aiment cette page :