Vendredi 26 août 2016 sortira Vers les ourses polaires, un EP plein de promesses et riche de belles émotions. Son auteur, Tim Dup, est un artiste aussi jeune que talentueux qui rend à la chanson française sa dimension poétique.

F1000020© Diane Sagnier


Ses chansons touchent, interpellent, car elles révèlent la beauté singulière des choses, des gens, des instants, happés par la routine et que l’on a pris l’habitude de ne plus regarder. Les yeux de Tim, eux, semblent être restés attentifs à cette poésie quotidienne et sa voix, au timbre particulier, nous la conte avec des mots sincères et justes. Ca sonne si familier, et en même temps très neuf, innovant. Le ton est mélancolique, mais bien loin de la tristesse. C’est la magie de ces paradoxes qui permet d’échapper à « la fadeur de ces jours, pendu à [ses] notes de velours. »


Ces mots d’ailleurs, parlés-chantés, résonnent avec une certaine urgence qui fait briller les sonorités ingrates peut-être, mais si délicates et nobles de la langue française.


Ces mots d’ailleurs, parlés-chantés, résonnent avec une certaine urgence qui fait briller les sonorités ingrates peut-être, mais si délicates et nobles de la langue française.
Les arrangements, les mots, les rythmes et les rimes sont recherchés, choisis et maîtrisés avec une aisance en apparence tellement naturelle que se dégage de l’ensemble une justesse très pure et sans prétention, aussi bien dans le sens de ces chansons que dans la musicalité globale de l’EP. Je dis en apparence, car derrière cette sortie se cache sûrement un travail de longue haleine qui a porté ses fruits.


F1010015© Diane Sagnier


Réalisé par son copain Hugo Pillard (dont -au passage- le travail vaut le détour), le clip de Vers les ourses polaires fait l’effet d’un courant d’air par ces températures caniculaires : c’est frais, léger, ça fait même un peu frissonner, tous ces visages au regard franc et ces paysages incroyables. Les images sont d’une clarté épatantes et illustrent bien la poésie, elle aussi lumineuse, de la chanson éponyme de l’EP.



Le festival Rock en Seine accueillera Tim Dup samedi 27 août sur sa scène Ile-de-France, qui soutient et produit des artistes franciliens prometteurs tel que lui. Tim se produira également le 13 septembre au théâtre Les Etoiles. Deux occasions parisiennes de capter de beaux instants et de se laisser toucher par l’univers sincère et doux de ce garçon talentueux.


Premier EP Vers les Ourses Polaires disponible le 26 août 2016 : http://smarturl.it/TimDupEP
Clip de TER Centre : https://youtu.be/D0CUcqRni94
Facebook : https://www.facebook.com/music.TimDup