artctualite-mac-miler-davibemag-com


Mac Miller est un rappeur du temps présent. Amoureux et comblé depuis quelques semaines – merci Ariana Grande -, le rappeur originaire de Pittsburgh vient de sortir “The Divine Feminine“, un nouvel album audacieux et personnel qui amène “Mac” à un nouveau tournant émotionnel de sa vie: la relation amoureuse.



Pour ce quatrième album studio, Mac Miller est inspiré. Est-ce l’amour qui lui donne des ailes et une nouvelle inspiration ?  L’intro (feat. Bilal) en est la preuve parfaite. Dans “Congratulations” tout y est: le piano, le flow “slow” et touchant de “Mac” et les paroles puissantes qui résonne dans notre tête.

Après la “leçon de piano” de l’intro, le rythme s’intensifie avec “Dang!” (feat. Anderson .Paak), premier single de l’album dévoilé en juillet dernier (voir le clip ci-dessous). Au rythme des battements d’un coeur chamboulé, le titre nous conte, en couleur – c’est toujours mieux -, toute la complexité d’une relation amoureuse allant jusqu’à la rupture… Moment choisi par “The Kid” pour supplier cette fille de rester avec le titre “Stay“.



Pour le titre “Skin“, Mac déclare sa flamme à la beauté du corps féminin, celui de sa moitié, pour une soirée d’ébats intenses. Sexuellement poétique, un “Je t’aime, moi non plus” dans la langue de Shakespeare. L’intensité se poursuit sur le titre “Cinderella” (feat. Ty Dolla $ign) sur des échantillons du titre “Tessellate” de Tokyo Police Club.

The Divine Feminine” parle des relations amoureuses et de leur complexité. Tout au long de l’album, les émotions sont intensément diverses (en yo-yo): de l’envie physique à la représentation spirituelle et divine de l’amour. Le titre “Planet God Damn” (feat. Njomza) en est un bel exemple.



Arrive pour la première fois dans cette album une mention pour sa nouvelle petite-amie Ariana Grande. Sur le titre “Soulmate“, Mac essaye de définir le mot “âme soeur”. L’intro lance admirablement la réflexion. On y retrouve la patte groovy et funky du génial Dâm-Funk.


ariana-grande-mac-miller-clip-ensemble-duo


Notre ami Mac Miller est enfin comblé. Il chante admirablement sur le titre “We” (feat. CeeLo Green), l’étape post-attirance physique et sexuelle, celle de la décision de regarder dans la même direction pour vivre une histoire unique à deux.

L’album se termine en apothéose de deux actes, le premier avec avec le titre “My Favorite Part” (première vidéo de l’article), en compagnie d’Ariana Grande. Ce n’est pas la première fois que les deux tourtereaux se croisent en musique, rappelons-nous des titres “The Way” (2013) et “Into You” (remix).

Le deuxième acte se joue en compagnie de Kendrick Lamar avec, pour terminer en beauté, un magnifique message d’amour conté par une vieille dame (un parent de Mac ?) accompagnée au piano par Robert Glasper. Le rideau tombe… avec amour, toujours !



L’album “The Divine Feminine” est disponible depuis le 16 septembre

Cliquez sur la pochette de l’album pour l’écouter et l’acheter


13680564_10154412042856803_9154054679017438564_n