moi-g


Pitch


1991. J’ai 20 ans. Tandis que l’URSS s’effondre, je plane au son de la musique techno des première Gagarin Party organisées en Russie.

Mon ami Vanya, organisateur de ces soirées et figure emblématique de ce mouvement, disparaît en 1998 sans laisser de trace.

À sa recherche, je reconstitue cette époque vertigineuse et méconnue à partir de témoignages, d’archives et de souvenirs.

Où est Vanya ? Où s’est donc envolé ce sentiment de liberté ?


Pour soutenir le projet, rendez-vous ici



Moi, Gagarine, produit par Petit à Petit Production, une société de production indépendante spécialisée dans le documentaire de création, est un film documentaire réalisé par Olga Darfy, réalisatrice russe diplômée du VGIK en 2000 et remarquée pour son film de fin d’études Labyrinth diffusé dans plusieurs festivals.

Le récit du film s’articule autour de la disparition (inexpliquée) de Vanya Salmaksov, organisateur des premières Gagarin Party, figure emblématique du mouvement des premières rave party russes post-URSS et ami d’Olga.

Aujourd’hui, la fête est finie et Olga se souvient de cette période avide de liberté en tout genre. Elle raconte avec brio cette époque d’insouciance et de créativité en Russie et son héritage.

Vingt-cinq ans plus tard, Olga retrouve ses amis et partenaires de rave, enclin d’excès libérateurs pour des témoignages exclusifs et peu diffusés en Europe de l’Ouest. La réalisatrice parle du passé mais aussi du présent concernant la nouvelle jeunesse russe. Tous les moyens sont bons pour se replonger dans les souvenirs de cette époque (photos, vidéos, archives télévisuelles…). ItinéraireBis soutient totalement ce projet mêlant à la fois l’histoire de la société russe post-URSS et le mouvement Gagarin Party, pionner des soirées techno en Russie.


J’ai trouvé dans cette expérience une liberté intérieure qui me guide encore aujourd’hui et c’est ce que je veux donner à partager dans mon film. Olga Darfy


14242456_834421413324803_620799639080082835_o


Crowdfunding



ItinéraireBis soutient totalement ce projet et vous invite à y participer (il ne reste que quelques jours !). Pour participer à ce projet témoin de son époque, rendez-vous ici.