14963247_1834855693411843_3419025639023545_n


Quoi de mieux qu’une warehouse et de la micro pour fêter Halloween ? Difficile de choisir entre le panel d’événements proposés dans la capitale avec toutes ces line-up attrayantes.

Pourtant, notre attention s’est portée sur la soirée Insomnia – classée numéro 5 selon le classement Trax Magazine. Après un premier événement réussi où l’on avait pu voir s’enchaîner, entre autre, Rhadoo, Nima Gorji, Tolgan Fidan (live) et les résidents d’Insomnia, il est temps de réitérer l’expérience pour fêter les morts.

Lundi 31 octobre, minuit, direction Bobigny pour découvrir cette nouvelle warehouse composée de deux grandes salles spacieuses. Réglées par Fonktion, boite d’événementiel responsable notamment de la 60 Degrés de la surveille et des journées au Café Barges, où l’on à pu voir s’enchaîner le fleuron de la house minimal française sur les dernière semaine de l’été, tout semblait parfait pour apprécier la soirée.


14947639_1834855630078516_7641410993466037105_n


Dès notre arrivée sur les lieux, nous découvrons très vite des gens déguisés avec une bonne humeur contagieuse. C’est les gars d’Insomnia qui se chargent de la warm up sur les 2 scènes. Bassam (Distrikt) en ouverture de la grande, plutôt lent et planant, puis un b2b dans l’autre qui s’est soldé par la dissociation de ce dernier en 2 sets de Blanco et Alex Troubetzkoy.

Entre deux tracks c’est le moment de faire un tour au chill-out : beaucoup d’endroits pour se poser mais surtout un food truck avec des hots dogs de folie. Max Yolin prend les commandes pour le closing de la Insomnia room, avec un set énergique, et de l’autre coté dans la Main room se sont enchaîner l’allemand Denis Kaznacheev , le roumain de l’écurie Sunwave Gescu et RE-UP puis l’association de Nozen et Marwann Sabb.

Il est 10h passé et la soirée n’est toujours pas terminée, le public est toujours aussi bouillant tandis que les Roumains passent des anti-drop à gogo comme si la fin arriverait à tout moment.


15036613_1834559536774792_732190585534115166_n


Finalement le son se coupe et c’est l’heure de rentrer. On entend quelques brefs commentaires “Je pense qu’on est tous d’accord pour dire que cette fête était l’une des plus belles de ce weekend !”, “C’était quoi cette folie les mecs ? Un soundsystem du futur pour un linup à la hauteur, un personnel aimable et réactif. J’ai vraiment hâte d’être à votre prochaine event.” Sentiment de bonheur générale autant pour les sets des artistes que pour l’organisation même de l’événement, une chose est claire: on attend la prochaine Insomnia avec impatience.


La prochaine INSOMNIA a lieu le 16 décembre dans une warehouse avec au programme Apollonia, Shonky, Dan Ghenacia et Dyed Soundorom. Les early-birds sont disponibles pour 11 euros.


Crédits photo: Dur Moment / Insomnia

%d blogueurs aiment cette page :