14700924_1632303450395751_1130646495708218497_o

Partenaire de la soirée Possession le 18 novembre au Gibus ClubItinéraireBis vous fait gagner 2×1 places pour cette soirée.

Pour gagner vos places, likez notre page Facebook, envoyez-nous noms et prénoms grâce à l’onglet ci-dessous et partagez cet article. Bonne chance !

Venez nous rejoindre sur le groupe ItinéraireBis #1 pour parler musique, fête et peut être faire partie de l’équipe !


Détails de la soirée


POSSESSION, revient au Gibus Club pour son rendez-vous mensuel libertaire et libéré, bien décidé à contenter ceux qui aiment fêter la nuit, sans stigmates, sans limites, sans barrière de genres, d’âges, de corps, mélomanie & technomanie au cœur.

Au programme :

Perc
Grand par la taille, grand par le talent, grand le rôle qu’il joue dans le paysage musical aujourd’hui : Alistair Wells est en quelque sorte l’emblème de la techno industrielle britannique, l’homme qui a élevé ce type de musique très concrète, héritée de l’ère des machines, au rang de manifeste politique post-moderne. Aussi direct que peut l’être sa musique, Perc n’en est pas moins réfléchi et sensible – en un mot percutant. Ses productions animent, divisent, dérangent, fédèrent – à commencer par ceux qui dansent – et le label qu’il a fondé voilà plus de douze ans, Perc Trax, peut s’enorgueillir de compter dans ses rangs des artistes au caractère solide et singulier, frondeur si ce n’est militant (Ansome, Truss, Randomer, Sawf, AnD, Bas Mooy, Scalameriya, Samuli Kemppi, Mondkopf, Ben Gibson, Darko Esser, Furfriend, Matador, Gary Beck, Go Hiyama, Clouds, Kyle Geiger, Drvg Cvltvre etc.). Pour la seconde fois donc les portes du Gibus s’ouvriront grand devant Ali Wells, DJ qui sait si bien jouer et déjouer car possédant le très rare talent de n’être jamais là où on serait tenté de l’attendre.

Ansome
Lui aussi nous fera l’honneur d’une seconde visite, après avoir marqué la Possession du sceau de son live, lors de la toute première édition : le toujours jeune Kieran Whitefield, diablotin analogique, infatigable provocateur, insatiable créateur, nous présentera une fois encore en live le fruit de ses récentes expérimentations sonores et musicales.

Bleaching Agent
Originaire de Glasgow, Al Matthews alias Bleaching Agent est longtemps demeuré dans l’ombre, se dérobant volontairement et systématiquement aux yeux du plus grand nombre, ne publiant de lui aucune photo autre que celle d’un koala en peluche offert par son épouse. Créateur opiniâtre, loufoque et décomplexé, il s’inscrit à l’inverse d’une tendance contemporaine de composition musicale purement analogique en lui préférant – et en l’assumant – le tout numérique. Basé depuis plusieurs années à Leeds en Angleterre, Bleaching Agent a collaboré à plusieurs reprises avec Perc Trax via son projet Forward Strategy Group, en duo avec Patrick Walker. Blanchiment des tympans assuré…

Truss
Grand vizir de Perc et très tôt adoubé par lui sur son label Perc Trax, Tom Russell a l’âme nimbée de la verdeur nuageuse de son Pays de Galles natal quand dans ses veines bat la culture rave de la grande Londres, où il est aujourd’hui installé – et solidement. Quoi d’autre espérer dès lors, au vu d’une telle combinaison, qu’un renversement complet, une sidération absolue du dancefloor et de ses occupants lorsque résonnera la techno grésillante, vrombissante, le Voyage pulsatile et infini, obsédant, l’intime extase métaphysique inhérente aux grands départs que seules ses mains ont le pouvoir d’administrer ?

Randomer
Difficile de savoir quelle part de son travail Rohan Walder alias Randomer veut bien laisser au hasard. Mais ce qui est certain, c’est que six mois après avoir fait vibrer les murs du Gibus aussi bien que ses danseurs, il reviendra nous gratifier de ses grands sourires et d’un mix dont il a le secret : franc, sexy, tribal, puissant et varié, flirtant irrésistiblement avec la deep house et la jungle. Plus alléchant tu meurs…

Parfait.
Elle mixe de la techno, elle mixe de la house, elle est pleine d’énergie et raconte toujours d’incroyables histoires… Apprentie scénariste et résidente des soirées Possession, Naïla ressemble tout à fait à l’idée que l’on peut se faire d’un parfait – le dessert : insaisissable, surprenante et délicieuse à la fois.

INFOS TARIFS :
Sur place:
5€ avant 1h
15€ ensuite
5€ à partir de 6h

À emporter:
Earlybird: 10€ hors frais de loc (dans la limite des stocks disponibles)
Regular: 12€ hors frais de loc ensuite