15675619_1857622201135192_3422517244446019311_o


Sonja Moonear, Rhadoo, Janina, Petre Inspirescu, le collectif parisien Insomnia est loin d’avoir fini de nous surprendre depuis sa création en 2013. Deux événements par mois, des lieux plus ou moins “secrets”, c’est au Dock Eiffel qu’Insomnia nous donnait rendez-vous vendredi 16 décembre. Tout commence à 22H lorsque la foule se dirige vers un grand hangar. Le son retentit déjà au loin et une fois rentré, on se retrouve rapidement happé par l’ambiance. Les lumières parcourent la salle et nous laissent voir la foule dense et compacte devant le dancefloor.

C’est Mar Wan Sabb, DJ et fondateur du collectif qui se charge de mettre en jambes le public. Oscillant entre house et minimale, chaque beat est travaillé et les tracks s’enchaînent. 3h plus tard c’est au tour du trio français Apollonia de prendre les platines.


15625930_1857623741135038_8647555188902058312_o


Reconnu mondialement, l’événement annonçait déjà 5h de set des artistes que le public était fou. Le set commence et le public se meut au rythme des basses laconiques et répétitives typiques du trio. L’ambiance est bonne et l’on retrouve ce public avec le sourire loin des ados pré-pubères des soirées techno. House et Groovy, Apollonia passe Big Sexy – Close to my skin et là le public part en transe sur ces vocales sensuelles. Après avoir imposé leur rythme dès le début, Apollonia enchaîne les tracks entre micro, house et techno. La soirée arrive bientôt à sa fin et pourtant la salle ne semble pas s’être vidée. Le collectif termine donc cette année 2016 en beauté et nous assure une montée en puissance dans l’univers microhouse pour 2017.


Aftermovie officiel


Video by MONSIEUR IAO
Direction Technique by Fonktion
Visual by The SHADERS


En attendant la prochaine, on vous laisse quelque son sympa passés pendant la soirée






Report par Chloé GrienenbergerCrédits photo: InsomniaXavier Duquesne et Dur Moment

%d blogueurs aiment cette page :