Partenaire de la soirée de trois concerts (Lès Modernos + LoG + Ed Wood Jr.) organisée le 12 janvier dernier à l’Olympic Café par le collectif d’organisation de concerts Point Of View, ItinéraireBis en a profité pour poser quelques questions au duo LoG (Eumolpe Record) qui vient de sortir un nouvel EP PANDORA (en écoute ci-dessous).


14238154_1182661901793772_6385006825076755258_n


ItinéraireBis: pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs.

LoG: ça c’est la question facile pour se mettre en jambe, nous sommes un duo de musique électronique du nom de LoG formé par deux potes d’enfance, le producteur et bassiste Romain Gaudiche et le batteur Matthieu Souchet.


IB: comment pourriez-vous décrire votre musique ? Qu’est-ce que la « Mutant Electronic » ?

LoG: notre musique est avant tout une histoire de mélange, notamment entre l’acoustique et la synthèse. Ce que l’on a cherché à faire dans ce projet c’est associer la richesse sonore, plastique et d’écriture de la composition électronique à la souplesse, la spontanéité et l’énergie du jeu instrumental.

C’est vraiment l’idée de complémentarité qui prédomine aussi bien entre ces deux esthétiques que dans nos personnalités d’ailleurs.

Le but a vraiment été de réussir à créer un langage commun et unique qui nous soit propre et non pas d’avoir deux entités distinctes misent côte à côte ce qui peut vite arriver lorsque l’on a des influences aussi diverses.

C’est de là que vient le côté “mutant”, de l’hybridation qui a permis la création de notre musique, confondant l’organique et le synthétique.


IB: quelles sont vos références musicales ?

LoG: c’est assez varié il faut le reconnaître, on ne peut évidemment pas cacher notre petit faible pour le style de certains artistes du label Warp, particulièrement Aphex Twin, Battles ou Flying Lotus, les albums Cosmogramma et Mirrored nous ont spécialement influencé.


Aphex TwinYellow Calx



Flying LotusDance Of The Pseudo Nymph



BattlesThe Yabba



LoG: il y a également pas mal d’artistes de rock progressif ou jazz rock des années 70 comme par exemple Pink Floyd, Soft Machine ou même Miles Davis en particulier pendant sa période “Bitches Brew”, ces mecs réussissent à écrire d’une façon incroyablement libre et ambitieuse, tout en faisant des albums d’une cohérence folle !


Pink FloydEchoes



Soft MachineFacelift



Miles DavisMiles Runs The Voodoo Down



LoG: il y a également des compositeurs de musique contemporaine tels que Denis Dufour ou Bernard Parmegiani, qui arrivent à raconter des histoires et créer un langage et des codes uniques, ambitieux et extrêmement riches à chacune de leurs oeuvres qui sont de vraies sources d’inspiration et des exemples de créativité.


Denis DufourLa Terre Est Ronde



Bernard ParmegianiDe Natura Sonorum



IB: un mot sur votre dernier EP « Pandora » sortie le 21 octobre dernier ?

LoG: Pandora est une œuvre fleuve et cathartique, pensée dans sa globalité. L’Ep s’ouvre sur son propre processus de création, chaque morceau retrace une étape de son écriture, de l’émergence de l’idée à son aboutissement tout en passant par la réflexion, l’expérimentation ou encore le doute, c’est en quelque sorte une inception de la composition.



Nous avons voulu penser ce disque comme une expérience complète, à la fois auditive et visuel grâce au travail du designer Minh Ta et du photographe Baptiste Olivier qui ont imaginé une série de 5 photographies représentant les 5 morceaux de l’EP, permettant à l’auditeur devenu aussi spectateur, de plonger et de se laisser transporter de façon encore plus immersive dans notre vision et notre narration de ce phénomène

Non on déconne en fait on voulait juste sortir un disque pour se la raconter un peu.


IB: les 5 meilleures sorties de 2016 pour vous sont…

LoG: “A Hermitage” du groupe Jambinai, c’est surement un de nos plus gros coup de cœur de cette année, leur album est tout simplement génial. Leur mariage entre metal et musique traditionnelle coréenne est fabuleux ça peut faire un peu peur dit comme ça mais on vous conseille vraiment d’aller l’écouter.

On a également adoré “Untitled Unmastered” de Kendrick Lamar qui arrive à nous mettre claque sur claque disque après disque.

Axel Erotic” du trio In Love With composé des frères Ceccaldi et du batteur Sylvain Darrifourcq est dingue, ces gars ont une audace assez folle et un sacré talent, si vous avez l’occasion de les découvrir sur scène courrez-y.

Solange a vraiment frappé fort elle aussi avec “A seat at the Table” et enfin “La Di Da Di” du groupe Battles, bon ok il est sorti fin 2015 mais ce disque est vraiment excellent.


IB: quel est votre programme à venir ? Des dates ou des sorties de prévues ?

LoG: nous allons bientôt commencer à nous pencher sur notre second disque.


IB: que pouvons-nous vous souhaiter pour 2017 ?

LoG: gagner à Euromillion et faire un feat avec Beyonce pourraient être un sacré bon début.


IB: question habituelle sur ItinéraireBis : la destination où vous rêveriez de jouer ?

LoG: dans une station spatiale ça serait franchement pas mal, un petit concert en apesanteur plutôt cool non ?


IB: le mot de la fin…

LoG: fin.