De plus en plus nombreux, les collectifs techno se développent en France et à l’étranger. La musique est aujourd’hui un moyen de revendiquer quelque chose et le collectif MYST souhaite mettre en corrélation l’art et la musique pour intégrer la culture alternative à la nuit parisienne.

Dérivé du mot brouillard en anglais “mist”, ou du mot mystère en français, les deux fondateurs de ce collectif, Mélissa Mercader et Nicolas Picard, ont pu acquérir plusieurs années d’expériences à travers d’autres collectifs avant de s’associer et créer ensemble une entité qui leur correspond. Ces événements auront pour but de mettre en valeur la musique par diverses interventions artistiques. Sculpteurs, danseurs, peintres, photographes, les oeuvres et performances seront nombreuses.




Le premier événement se déroulera le 24 mai dans une warehouse de 700m2 aux Portes de Paris. Coin chill, vestiaire, food truck, le collectif semble prêt à accueillir son public pour une soirée incroyable. Avec pour thème “Chaînes et dénuement“, l’ambiance sera à l’image de leur nom: mystérieuse.

Plongée dans un voile brumeux, Léonard Condemine, artiste et sculpteur s’occupera de la scénographie et viendra exposer ses masques tribaux qui compléteront l’univers mystique de la soirée. Musicalement, le collectif nous assure une programmation sombre et hypnotique avec notamment un des DJ résident du Berghain qui sera complété par une performance artistique en chaque début de set. En effet, les 10 premières minutes précédant chaque set mettront en lumière des danseurs pour un show visuel unique. C’est Michel Andrysiak, photographe et graphiste Berlinois, qui apportera la touche final avec un light show qui plongera le public dans une ambiance mystérieuse et sensuelle.

Retrouvez plus d’infos sur leur page facebook MYSTl’événement sera en ligne dès demain. 

%d blogueurs aiment cette page :