Mystérieux au possible, Vril fait partie des quelques DJ à avoir su garder secrète son identité. Son nom et son âge nous sont encore inconnus pourtant l’artiste a rejoint la scène il y a plus de 6 ans selon le site Résident Advisor. Après avoir signé sur le label Giegling la première fois en 2010 et sur d’autres labels techno tel que Semantica et Delphin Records, la côte de l’artiste a notamment augmenté avec la sortie de son album “Torus” sur un des sous labels de Giegling : Forum en 2014. Pourtant ses productions ne sont pas les seules choses à lui avoir valu son ascension fulgurante puisque ce sont aussi ses lives qui ont su conquérir son public. Atmosphérique, l’univers de Vril oscille entre techno, dub et ambient transportant qui veut bien écouter. A l’occasion de son prochain passage dans la capitale, lors de la Possession ce vendredi 19 mai, le DJ a accepté de répondre à quelques questions.

ItinéraireBis: originaire de Berlin, as-tu toujours vécu là-bas ? Pourrais-tu dire que cette ville t’a apporté quelque chose pour produire ta musique ?

Je ne vis pas à Berlin.

IB: you live in Berlin, but did you always live there? How central this city was to the construction of your sound ?

I dont live in berlin.


IB: ton dernier album “Portal” est sorti sur Delsin Records en 2015. Comment dirais-tu que tu as évolué depuis ton premier EP en 2010 ?

Je continue à produire tous styles de musique de la rave à la cave. Ma passion pour la musique dub est toujours la même, depuis 20 ans et sera toujours la même dans 200 ans.

IB: how did you evolve between your first release in 2010 and your last release, ‘Portal’, on Delsin Records in 2015 ?

Still do everything between rave and cave. For me Dub is a fix feeling. 20 years ago, now and in 200 years.


IB: ambiant et techno, ta musique très atmosphérique a le don de transporter ceux qui l’écoutent dans un autre univers. Quels ont été tes références musicales ?

Kraftwerk, Basic Channel, Dave Clarke, Aphex Twin, Jan Hammer, The Ramones et beaucoup d’autres.

IB: between ambient and techno, your music carries this atmospheric vibe that tends to fly your listeners to a distant universe. What were your musical references and inspirations ?

Kraftwerk, Basic Channel, Dave Clarke, Aphex Twin, Jan Hammer, The Ramones and many more…


IB: à quel moment as-tu commencé les lives et quelles ont été tes motivations ?

Mon premier live était en 1992 mais pas sous mon pseudonyme actuel.

IB: when did you start doing lives and why ?

First liveact was in 1992 but not as VRIL.


IB: quel type de matériel utilises tu pour tes lives ?

Quand je joue je combine des pistes analogiques enregistrées depuis mes propres morceaux. De cette manière je peux gérer mon arrangement en live et être capable de faire un genre de live “megamegadub”.

IB: which type of hardware do you use for your lives ?

When I play I combine the separated analog recorded stems / elements from my own songs. So I can arrange everything live and being able to do a kind of live megamegadub.


IB: Ton premier gig réellement annoncé en 2011 était au Berghain, attaches-tu une valeur sentimentale à ce club ? Que penses-tu de l’engouement qu’il génère chez les “étrangers” ?

Oui, mon premier gig était au Berghain / Panorama Bar. Un des endroits des plus intense et spécial où l’on peut se produire dans le monde.

IB: the first gig that we can find on RA was at the Berghain in 2011. Does this place have a sentimental value for you? What do you think about all the hype around it, especially for foreign people ?

Yes, first gig was Berghain / Panorama Bar. One of the most special and intense places to play worldwide of course.


IB: tu as rejoins l’agence de booking Dystopian, quelles sont les portes que t’a ouvertes l’agence ?

C’est vraiment un plaisir d’avoir rejoint l’aventure ! Ca m’a beaucoup aidé et ça m’aide toujours aujourd’hui.

IB: you joined the booking agency Dystopian, how was that helpful for you ?

It is really a pleasure to be on board! Was and is very helpful. Yes.


IB: cela fait bientôt 6 ans que tu mixes en club, tu as eu le temps de voir ton public grandir et changer. Trouves-tu qu’il y a eu une évolution ? Aujourd’hui que penses-tu des valeurs qui poussent les gens à sortir en club ?

Certains veulent quitter leur routines, certains veulent être vu et d’autres veulent simplement danser.

Par ailleurs, je ne mixe pas je fais des lives. 

You’ve been mixing in clubs for almost 6 years now, and you had the time to see your public grow up and change. Did you notice an evolution? What do you think of the values that push people to go out and dance today ?

Some wanna step out their lives for a while. Some want to be seen. Some just want to dance.

I dont “mix”, I play live by the way. 


IB: si tu devais imaginer ce que serait la techno dans 10 ans, ce serait comment ?

Encore plus grand j’imagine. Depuis que j’ai découvert la techno, celle-ci n’a fait que grandir.

IB: if you had to imagine what would be the techno scene in 10 years, what would it be like ?

Even bigger I guess. Since I know it, it is getting bigger.


IB: ta première date en France était en 2013 lors d’une Giegling Label Night à la Villette Enchantée. Que penses tu du public français et trouves-tu que le public a changé en 5 ans ? (Si oui, dans quel sens ?)

Pour moi la France est un endroit important pour ma musique. J’adore y jouer. Je ne saurais dire si ça a changé mais ce qui est sûr c’est que la culture club ne fait que grandir depuis ces dernières années.

IB: the first time you played in France was in 2013 for a Giegling Label Night at La Villette Enchantée. What is your take on the french public and do you think that the public changed in the last 5 years? (If you do, how did it change?)

For me france is kind of a hotspot for my music. I like to play there. Not sure if it changed but it was getting bigger too for sure the last years.


IB: ton prochain gig a lieu le 19 mai pour la Possession.

La fête était dingue. Beaucoup de gens jeunes et à fond !

IB: your next gig will be at the Possession party on the 19th of May and you already had the chance to mix for Possession a year ago in March 2016. How would you describe those promoters in one word ?

Party was quiet ill. Lots of young, loud people.  


IB: le bruit court que tu comptes sortir un album, il y aurait même une cassette “Anima Mundi” achetée lors du Giegling Tour et à vendre sur Discogs avec ton nom dessus. Peux-tu nous en dire plus ? As-tu d’autres projets en cours ?

Il n’y a que quelques cassettes dans le monde. La prochaine sortie est en cours. Toutes les informations viendront plus tard.

Track sortie sur le vinyle tour.

The word on the street is that you’re planning to release an album, there is even a cassette tape bought on the Giegling Tour on sale on Discogs under the name ‘Anima Mundi’ with your name on it. Could you tell us a bit more about this? Any other forthcoming project ?

There are only a few tapes out on the globe. Next release is in the pipeline. More infos not yet.


VRIL se produira en live ce vendredi 19 mai lors de la Possession aux côtés de DJ Pete, Henning Baer, James Ruskin et Parfait.

Rendez-vous aux Dock Eiffel de 00h à 12h.

%d blogueurs aiment cette page :