C’est avec un immense plaisir que nous accueillons le nouvel album de NxxxxxsRemember Last Summer“, deux ans après le dernier opus. Qu’il est bon de retrouver ces vibes un peu gloomy que l’on peut écouter en boucle et en toute circonstance. Le style reconnaissable l’artiste n’a de cesse de nous toucher, à chaque nouvelle écoute on peut déceler les subtilités surprenantes dont ses prods ont le secret. Nous avons d’ailleurs eu la chance d’échanger quelques mots avec lui pour en savoir plus sur le personnage, ses projets, sa vision de la musique etc.



ItinéraireBis : Pourquoi cet album ? Hormis ton amour pour les films d’horreur un peu cheesy.

Nxxxxxs : Je sais pas je suis obligé, sinon je fais rien.

IB :Voudrais-tu faire la BO d’un de ces films si tu en avais l’occasion ? 

Ca doit être super intéressant oui.

Un peu plus récemment que les films des années 90, il y a le film “It Follows” qui est très beau visuellement et super bien accompagné de la musique de Disasterpiece. Le réal a dit que c’était inspiré des films de Carpenter et on le voit et l’entend dès le début. Ca m’a donné super envie de travailler la musique et le son de ce genre de films.

IB : Dans quel pays as-tu préféré te produire ? 

En Allemagne je pense, je trouve les clubs plus accueillants, je préfère les petits endroits. Je veux pas du tout jouer dans des endroits où des gens se font refuser l’entrée.

Y a quelques dates en Chine qui étaient super biens aussi.

IB : Ton style de musique attire-t-il plus de monde à l’étranger qu’en France ?

Oui je pense. J’aime pas 99%  de ce qui se fait en France, c’est peut-être pour ça.

Après j’aime pas non plus ce que je fais, mais ce que j’aime vient pas de France en tout cas.

IB : Malgré le fait que tu n’aimes pas ce que tu fais, il y a bien des artistes qui t’inspirent tout de même ? 

 Hooliganradguitar5.

IB : Avec quels artistes souhaiterais-tu collaborer ? 

Matt OX, Playboi Carti quand ils étaient pas connus et Pollari. Oogie mane, Black Kray, Da$h, Blank Body et Falls. 

J’aime bien travailler avec Ta-Ha et Retro X mais ça se fait déjà.

IB : Tu as précisé ne plus faire de la musique que pour le fun, est-ce que c’est une décision récente ? Comment voyais-tu la musique avant ? 

Je sais pas au début je m’étais fixé des buts, et j’ai eu de la chance j’ai réussi à faire tout ce que je voulais.

Après c’est pas une bonne mentalité, maintenant je suis trop stressé pour me fixer d’autres buts donc je fais ça comme ça sans me prendre la tête. Si ça marche c’est cool et sinon c’est pas grave.

IB : Sais-tu que tu es considéré comme une des précurseurs de la Vapor Trap ? 

Je me suis jamais dit “je vais faire de la vaportrap”, je sais même pas ce que c’est.

IB : Avec ta notoriété qui est montée en flèche ces dernières années, est-ce que tu as un rapport différent au monde ? Les gens se comportent-ils différemment avec toi ? 

Non c’est pareil. Les gens que je rencontre m’aiment pas en général.

IB : As-tu une tournée prévue pour la sortie de Remember Last Summer ?

J’ai des dates bientôt.

Le 1er Juin je joue pour la sortie de l’album de Retro X,

le 2 juin avec Soudière à Paris.

Le 11 juin à We Love Green avec Ta-Ha

et le 24 Juin avec Live From Earth à Berlin.