La saison des festivals est lancée ! ItinéraireBis vous conseille de vous envoler vers le doux pays de la Belgique. Du 23 au 25 juin aura lieu la troisième édition du Paradise City Festival, événement écologicolectronik ! Au pied du château flamand de Ribaucourt, à quelques pas de Perk, s’organise un week-end sensationnel qui promet d’être durable, dans tous les sens du terme.



Régal électronique, régal écologique


Au Paradise City, diversité, changement et futur meilleur sont les maître-mots. Ce festival est le résultat d’une combinaison menée à la baguette : une programmation de qualité et une ambition écologique. L’événement s’est pensé comme une véritable plateforme créative.

Trois jours tournés autour de trois points clé : une nourriture équitable, une énergie durable et une programmation spectaculaire.

Dans une démarche écologique et une philosophie de vie que tout citadin envie, les deux organisateurs Dimitri Verschueren et Gilles De Decker ont pensé intelligent. La nourriture est 100% équitable et locale. Les déchets sont systématiquement recyclés, les paiements se font par bracelet électronique et l’énergie consommée sur le site est verte (95% d’éclairage LED pour une ambiance tamisée).

Le meilleur moyen de se rendre dans ce coin de paradis ? Covoiturages, vélos et transports en commun sont mis à disposition. Le line-up de foodtrucks a été concocté aux petits oignons : Jean Sur Mer, Spoon, Fritez, OSCAR ou encore Veggie Balls & Glory seront présents pour vivifier vos palets. Et si l’idée de se déplacer de votre tente mi- toile mi- carton vous semble impossible, une application (Tsjing) permet aussi aux festivaliers de se faire livrer boissons et collations. Les organisateurs se sont engagés dans un projet de CO2logic pour la reforestation de l’Ouganda, au cas où l’empreinte carbone du week-end serait trop élevée.

La collaboration « green » est tout aussi parfaite que la collaboration artistique. Le line-up présente quelques-uns des meilleurs DJ de la scène underground électronique. Dj sets, plusieurs back to back et nombreux lives, voilà le cocktail de sonorités qui vous attend. House et techno sont à l’honneur, dispatchés sur trois scènes dont la Redbull Elektropedia. ItinéraireBis vous conseille d’être un peu moins près du bar et un peu plus près de la scène pour quelques artistes incontournables de cette édition dont Agoria, Joachim Pastor & N’to present Sinners, Moscoman & band, Omar S, Chantal, Antilope, Stavroz live et Konna… Le reste sera tout aussi bien sous le ciel bleu et belge avec Jeremy Underground, Recondite ou encore &ME.


Make it Rain


Le pass trois jours ? 110 euros le ticket. Cher dans le porte-monnaie pour une fin de juin ? N’oubliez pas que le ticket embrasse entrée, douce nuit sous tente et délicieux petit-déjeuner.


 

Billetterie

 


Preview par Manon Beurlion 

Crédits photo: Paradise City Festival

%d blogueurs aiment cette page :