Pour sa quatrième édition, qui se déroulera cette année les 24, 25 et 26 août, le Forte Festival s’annonce déjà comme une référence au milieu des autres grands événements de musiques électroniques en Europe.

Sa faible capacité (5000 personnes sur le lieu maximum), sa mise en avant des arts numériques en plus de la musique, son camping convivial et décoré de bric et de broc, font de ce festival un rendez-vous à part entière, à ne surtout pas manquer.

Comme son nom l’indique, vous vous retrouverez ainsi pendant 3 jours dans l’enceinte d’un fort médiéval, au sommet d’une colline surplombant la ville de Montemor-o-Velho. Après avoir grimpé quelques escaliers et escalators, vous vous retrouverez vraiment coupés de la réalité, plongés dans une ambiance intimiste, hors du temps, dansant sur des rythmes et des sonorités envoûtantes, entourés d’une muraille et de quelques tours fortifiées imposantes. Nos ancêtres n’avaient sûrement pas imaginé cette nouvelle utilisation de leur demeure, et pourtant le mélange fonctionne à merveille.

Cette quatrième édition, comme les précédentes, proposera un choix d’artistes exigeant, entre pointures internationales, stars en devenir, et prodiges encore inconnus. D’un côté, Blawan, Dasha Rush, DVS1, Jeff Mills, Kangding Ray … Autant de noms familiers, qui promettent de passer de belles heures au sein de ce lieu magnifique et unique. et de l’autre côté, plusieurs Djs dont on croise assez peu la route, mais qui assureront tout autant le spectacle. Par exemple Exoteric Continent, qui nous fera vivre un beau voyage à travers le temps, Lussuria qui nous emmènera dans les tréfonds du fort médiéval, ou bien Byetone qui perturbera notre perception de la réalité avec sa techno mentale.

La seule scène de ce festival peut paraître rédhibitoire, pourtant cela permet de découvrir de véritables performances, desquelles on serait passé à côté si la configuration était différente. En effet, au delà d’un festival de musique, le Forte met un point d’honneur à créer un univers visuel puissant chaque année. Entre installations lumineuses, projections fantastico-numériques, mappings improbables, les organisateurs invitent le public à se perdre dans cette quatrième dimension portugaise, sans faire de concession.

Line-up (pas encore complète) : Adriana Lopez, Amulador, Apart, Blawan, Byetone, Clark, Danny Daze, Dasha Rush, DVS1, Exoteric Continent, In Aeternam Vale, Jeff Mills, Kangding Ray, Lucy, Lussuria, Lydia Lunch, MANU, Mia Zabelka, Michael Mayer, Nathan Fake , Ninos Du Brasil, Oscar Mulero, Peder Mannerfelt, Phase Fatale, Ron Morelli, Shifted, Shlømo, T.Raumschmiere, Traversable Wormhole, Zahra Mani present Medusa’s Bed.

 

Rédigé par Bastien Sentubery.

%d blogueurs aiment cette page :