On attend de pied ferme (et l’estomac vide) la 3ème édition de La Douve Blanche ! Le collectif et label musico-culinaire Animal Records lance son dîner annuel au Château d’Egreville en Seine-et-Marne du 7 au 9 juillet.


 

 


La Douve Blanche, c’est la promesse de profiter hors du temps, d’un endroit sublime sous des sonorités sublimes. La forteresse, parait-il, aurait été rebâtie sur les ruines du château de la maîtresse de François 1er. Le nouveau résident, châtelain et fêtard à ses heures perdues, les a totalement laissés investir le lieu. Le collectif en a fait un mini-village épicurien où la scénographie décalée et futuriste s’accorde parfaitement au décor médiéval.

Humain et qualitatif sont les ingrédients principaux de cette grosse tambouille (f)estivale.

A la programmation musicale, un éclectisme créatif qui ravira vos écoutilles. Parmi les têtes d’affiche, nous retrouverons le fameux duo aux synthés 80’s AGAR AGAR. Ils ont fait sensation avec leur premier single Prettiest Virgin et depuis peu avec leur reprise de You are my high (la célèbre track de Demon avec un clip riche en pelles). Nous attendons également de s’installer dans la Canopée du duo lyrique Polo & Pan. Ça va danser sévère avec le collectif de Djs Pardonnez-nous ou encore les talentueux Kodäma de La Mamie’s. A déguster également, quelques saveurs du monde de la nuit parisienne avec Saint-James, Gramophiles ou encore Swann & Moriarty. Animal a prévu de sortir quelques ingénieuses épices de sa kitchen. Parmi eux, le quatuor du Rondpoint enflammera le dancefloor tandis que la jeune Elbi emmènera le public dans un univers tendre et primaire. Leurs amies de TAFMAG viendront vous réveiller en douceur avec quelques croissants disco et funk. Enfin Stand Wise, Otzeki, Birth of Joy ou encore Tell se sont rajoutés à ce menu aux petits oignons.


A la programmation culinaire, Antonin Girard, le chef d’Animal Kitchen, a prévu une envolée de gourmandises pour vos papilles. Les artistes qui vous régaleront sont Adrien Tran du resto street-food japonais Peco Peco, Etienne Daviau de la plus charmante terrasse de Belleville (Moncoeur) et Benjamin Richard.

Pour accéder à ce petit coin de paradis, des navettes aux allures de camp scout sont prévues depuis la Gare Souppes-sur-Loing (arrêt de notre cher transilien R). Prévoyez votre tente quechua, le camping est gratuit et accommodé de statuettes en pierre pour y étendre son linge.

Ne loupez pas cette 3ème édition, chaque année c’est délicieux, chaque année on y prend goût.


Venir dans les douves : La Douve Blanche Festival 2017
Billetterie : https://goo.gl/FonRFa
Youtube : https://youtu.be/LYcLeAVZVrQ


Pour mémoire


 

 


Crédits photo: Blanche Clément

%d blogueurs aiment cette page :