Du 14 au 16 juin, se tenait à Barcelone la 25ème édition du Sónar. L’un des plus importants festivals de musique en Europe. Ce festival au cœur de la ville est partagé entre deux lieux, un pour le jour Sónar by Day en centre-ville non loin de la Magic Foutain of Montjuïc, et l’autre pour la nuit Sónar by night un peu plus en périphérie à 15min en navette du Sonar D.

Arrivé le vendredi soir après une longue semaine, nous voilà à Barcelone, bagage en main direction notre Airbnb, non loin du Sónar by D. Après une petite collation, direction le Sónar by Night pour l’ouverture, les premiers artistes Hip Hop, R&B, ne sont pas trop à notre goût donc ça nous laisse le temps de se familiariser avec les 4 scènes, et les différents bars. 23h35 Nous voilà prêt pour commencer la soirée au SonarClub pour écouter le Dj set de Jon Hopkins, un set mélodic parfait pour l’échauffement.

Ensuite, nous passons écouter Masters At Work à 1h00 au SonarCar, où les basses résonnent encore en moi. L’estomac bien accroché, nous voilà à danser entre sons funk, disco et hip hop.


1h45, Nicolas Jaar prend place au SonarPub, pour un set sans accroc et entraînant. Après un peu de repos, assis pour laisser les jambes reprendre des forces, et afin de reposer les oreilles, nous retournons au SonarClub, où Masters At Work continue d’envoyer son set de 6h, toujours à passer d’un style à l’autre avec la même énergie. 5h05 du matin, nous voilà devant Nina Kraviz sur la scène extérieur du SonarPub. Son set va nous emmener jusqu’au petit matin où le soleil fait son apparition. Le set se termine par un remix de Jones& Stephenson – The first Rebirth. Nous voilà rentrer pour se reposer 4h et recommencer pour découvrir le Sónar D.


Réveil difficile à Barcelone. Il est 13h, juste le temps d’avaler notre petit déjeuner et nous voilà reparti dehors sous un ciel bleu sans nuage à l’horizon et 30°C. Le Palais des Congrès est immense et dispose de 5 scènes, dont SonarVillage by Estrella Damm, où nous débutons nos découvertes musicale par Telmo Trenor, suivi d’un live de Joe Goddar et une performance aux sonorités electro-pop accompagnée de Valentina au chant Joe Goddard feat. Valentina – Gabriel, l’un de mes coups de cœurs de la journée.


Après une longue hésitation à tourner entre les scènes pour se poser au frais et trouver quelque chose à notre goût, nous voilà finalement de retour dehors à écouter du rap, Nadia Rose. Mais les fortes chaleurs ont raison de nous, et nous retournons en intérieur au frais découvrir mon coup de cœur, Nosaj Thing + Daito Manabe, une performance aussi bien pour les oreilles que pour les yeux. La scénographie est envoûtante mais la musique électronique a trop dévié sur du HipHop sur la fin, dommage. Pour terminer, retour à SonarVillage by Estrella Damm pour écouter le DJ set d’Optimo où l’on peut entendre du Bob Marley, des sons venus d’Orient, des sonorités de Daft Punk, du funk, du disco et bien d’autres: Addison Groove – Changa / Fango – Wek (Despejado Mix) / Denis Sulta – Nein Fortiate (Original Remix). Un vrai régal pour finir en beauté ces 24h à Barcelone.


Finalement, les seuls points négatifs, selon nous, sont de ne pas avoir eu le temps de goûter ce que proposaient les foodtrucks, car la musique a pris tout notre temps. L’absence de brumisateurs pour se rafraîchir sous ces fortes chaleurs fut une réelle déception.

Pour conclure, les 25 ans du Sonar sont une réussite. L’offre musicale permet en journée de découvrir de nombreux artistes. Ouvert à tous les passionnés de musique dans une très bonne ambiance et sous un soleil de plomb, nous vous donnons déjà rendez-vous pour leur prochaine édition ici : https://sonar.es


Report réalisé par Grégoire Somon

%d blogueurs aiment cette page :