Le 15 juillet se tiendra la soirée tant attendue : Warehouse Alternative Madness, au Pavillon Baltard de Paris. Pour cette 3ème édition, la société de production Warehouse Alternative frappe fort, avec une programmation exceptionnelle, qui a de quoi ravir les passionnés de musique électronique, et tenir en haleine les danseurs les plus aguerris. La spécificité des soirées Warehouse Alternative, c’est d’offrir à leur public un large panel de musiques électroniques, pour permettre la découverte, ou la redécouverte d’artistes uniques, qui se démarquent par un style bien tranché. Avec deux scènes, et un aftershow au mythique Rex Club, Itinéraire Bis décortique ce line-up de choc, pour guider au mieux les 4000 teufeurs dans ce dédale d’artistes.


Main Stage – 14H00 à 00H00


Pour commencer, lumière sur les immanquables têtes d’affiches : Derrick May et DJ Pierre. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, ces deux artistes sont des pionniers. L’un est l’inventeur de la Techno, quand l’autre et le créateur de l’Acid House.


Derrick May


Dans le début des années 80, à Detroit, Derrick May, crée avec ses deux amis d’enfance Kevin Saunderson et Juan Atkins, un tout nouveau type de musique électronique, inspiré de ce qu’ils écoutent sur la radio The Midnight Funk Association. Cette émission est alors animée par le légendaire DJ The Electrifying Mojo, qui passe du Prince, comme du Kraftwerk ou encore du Funkadelic, ou les B-52’s…C’est en mélangeant tous ces genres sur des machines que les 3 compères créent un tout nouveau style, qui s’appellera très rapidement par la suite : la Techno.

Alleys Of Your Mine, 1er morceau du label Deep Space en 1981, crée par Juan Atkins et Derrick May.

Encore aujourd’hui quand Derrick May prend les platines, nous sentons les différentes influences dans ses sets. A la Warehouse Alternative Madness, Derrick May régalera le public de sa Techno riche et puissante. Un avant goût avec cette vidéo de Derrick May mixant à la soirée RIOT du nouvel an 2017 à Cordoba en Argentine :


DJ Pierre


En 1987, DJ Pierre, Spanky et Herb J de son groupe Phuture, s’approprient la Roland TB-303, une machine normalement destinée à remplacer un bassiste. Ils découvrent la capacité de la machine à déformer les lignes de basse, et créent un son unique : l’Acid House est née. Phuture sort peu de temps après le 1er morceau qui marquera ce nouveau genre de musique électronique, et qui, 30 ans après, sera encore joué dans les clubs, sans prendre une seule ride : Acid Tracks.

La Roland TB-303 est désormais considérée comme un instrument à part entière. Sa sonorité unique catégorise immédiatement le morceau en “son Acid”.

DJ Pierre sur BBC Radio 1 en janvier 2017 :


ARK – live


ARK, de son vrai nom Guillaume Berroyer, frère de Pit Spector, est à l’origine guitariste dans des groupes de Rock. En 1990, il troque sa guitare contre des machines, et devient très vite producteur. Dès 1993, ARK crée le groupe Trankilou avec Pépé Bradock, et multiplie les projets. Près de 25 ans après, ARK peut être fier de sa carrière. Au cours de sa vie, le Frenchie collabore avec des artistes reconnus comme Matthew Herbert, Isolée, ou encore Cabanne, ou Mr Oizo, et signe avec les plus grands labels à travers le monde. ARK a toujours eu un univers musical très éclectique : Techno, House, Funk, Jazz, Rock, Reggae, etc., et sa musique s’en ressent. Chaque morceau est unique, et une véritable surprise pour les oreilles. Son live promet d’être explosif, et nous avons hâte de le découvrir.


Lakuti


Lakuti fait partie de ces artistes que nous voyons peu, mais dont la réputation les précède. Originaire de Soweto Johannesburg, Lakuti a grandi dans une famille passionnée de musique. Lakuti est connue pour avoir dirigé le club Planet Hendon au début de sa carrière. Véritable femme d’affaire, Lakuti déménage à Londres en 1997 où elle organise des soirées au Plastic People. Ensuite, elle crée sa propre agence de booking et de management d’artistes avec son ami Alan Abrahams aka Portable. Aujourd’hui installée à Berlin, Lakuti est résidente du célèbre Panorama Bar. Sa musique s’inspire directement de la Funk, de la Soul ou encore du Motown. Pour les mordus de ces styles, rendez-vous sur la Main Stage.


Marion Poncet


Beaucoup croient que Marion Poncet est la sœur de Roman Poncet… et bien non ! Marion Poncet est un « aka » de Roman Poncet, au même titre que Traumer ou encore Mod3rn. A chaque projet artistique, un style bien défini, qui reflète sans doute autant de facettes de la personnalité de cet artiste. C’est donc sous le nom de Marion Poncet que Romain Reynaud se produira à la Warehouse Alternative Madness. La House de Marion Poncet se veut douce et sensuelle, tout en étant pétillante et haute en couleurs. L’ode à la femme est bien présente dans cette musique, et saura transporter même les oreilles les moins subtiles.


Neue Grafik – live


Neue Grafik c’est le coup de cœur d’Itinéraire Bis pour cette 3ème édition de Warehouse Alternative. Nous avons eu la grande surprise et l’immense plaisir de découvrir cet artiste l’an passé pour son premier live au Rex Club, absolument magique. Accompagné de son chanteur performer, et d’une armada de machines, c’est dans un état proche de la transe que nous a laissé Neue Grafik. Nous sommes très impatients de retrouver ce fleuron de la House Française qui s’est fait connaître en 2014 avec son premier EP : PRIS. Signé pendant un temps sur le label S3a (Solal Ep), il monte début 2016 sa propre maison de disque Vertv, et signe Mad Rey et Monomite pour ses deux premières sorties. Can’t wait !


Second Stage – 14H00 à 00H00


Mr Raoul K


Mr Raoul K est un pionnier de l’Afrobeat House. Dans les années 90, Mr Raoul K, originaire de Côte d’Ivoire, arrive en Allemagne avec son frère jumeau pour fuir la crise économique et sociale de son pays. Peu de temps après, il découvre à la Love Parade de Berlin la House et la Techno. Bien qu’il se passionne pour ces musiques électroniques, Mr Raoul K ne peut s’empêcher de penser qu’il leur manque résolument quelque chose, pour avoir une véritable âme. Dans les années 2000, après avoir acquit son propre studio, cet artiste commence à produire ses propres sons House, en y ajoutant les instruments de musique africains comme la kora, le ngoni, ou le violon haoussa. En 2008, Mr Raoul K sort son premier vinyle, autoproduit sur son label, Baobab Music, et là, c’est la consécration. Aujourd’hui Mr Raoul K est le représentant de ce style musical. Ses sets endiablés font danser toute la planète. La Warehouse Alternative Madness ne manquera pas de voyager grâce à cette house envoutante, aux basses puissantes, et aux percussions remarquables.


Pouvoir Magique


 

Pour continuer sur les influences africaines, Clément Vincent et Bertrand Cerruti créent en 2011 le groupe Pouvoir Magique, et se définissent par un tout nouveau style : la Techno Chamanique. En 2012, le groupe sort son 1er EP spirituel et enivrant : Initiation.  En 2013, Pouvoir Magique crée le collectif Mawimbi pour promouvoir les musiques africaines. Le collectif se fait une place petit à petit sur la scène parisienne. La musique de Pouvoir Magique transporte directement son public dans un univers particulier, empreint de rituels, de chants spirituels, de rythmiques ancestrales, qui en font finalement une musique électronique totalement futuriste, qui n’a pas son pareil. Une très belle découverte pour Itinéraire Bis qui recommande ces artistes, pour ceux qui aiment voyager par les sens.

Aux côtés de ces artistes de renoms, nous retrouverons également les artistes résidents de Newtrack : MoMs, le groupe Midweek Sunsystem, et un artiste de la Horde : Romain Dafalgang.


Aftershow au Rex Club – 00H00 à 07H00


Après 10 heures de performance musicale, les teufeurs pourront se rendre au Rex Club pour un Aftershow aussi riche artistiquement que la 1ère partie. Le public pourra notamment se délecter du set de Blawan, ce producteur britannique incontournable de la scène Techno.

Romain Reynaud reviendra mais sous le nom de Roman Poncet cette fois-ci. Seul, ou avec DJ Deep sous les alias Adventice et Sergie Rezza, Roman Poncet n’a plus besoin d’assoir sa notoriété. Adoubé par Len Faki qui est à l’origine de cet alias, cet artiste est pleinement intégré dans le paysage de la scène Techno française. Habitué du Rex Club, Roman Poncet ravira le public de la Warehouse Alternative Madness.

Aux côtés de ces deux têtes d’affiche, les passionnés pourront découvrir deux parisiens, Cyril et Jérémy. Ils viennent présenter à l’aftershow de la Warehouse Alternative Madness un nouveau projet Techno : Wlderz, qui va de paire avec une nouvelle ligne artistique. Auparavant, entre 2012 et 2016, les deux artistes se produisent sous le nom de The Welderz. Après 4 ans de travail acharné, ils décident de ralentir la cadence, de se recentrer, et amorcent un virage artistique sur les conseils d’Antoine Husson aka Electric Rescue, qui n’est autre que le Directeur Général de Skryptöm, label sur lequel ils ont signé cette année.

Et enfin, Thomas Delecroix, DJ résident chez Newtrack depuis 2012, fera partager sa Techno industrielle et puissante, lors d’un live unique, préparé spécialement pour l’occasion.

En résumé, il y en a pour tous les goûts à la Warehouse Alternative Madness. Avec ces univers éclectiques, il sera impossible d’avoir le temps de s’y ennuyer. Associé à une scénographie travaillée, le voyage est assuré pendant 17 heures non-stop. Qui plus est, avec des lieux comme l’historique Pavillon Baltard, ou le mythique Rex Club, cet évènement est tout simplement immanquable.

%d blogueurs aiment cette page :