Report – Warehouse Alternative Project 2017

Nous revenons une semaine plus tard sur l’événement Warehouse Alternative Project qui s’est déroulé au Pavillon Baltard le 15 juillet dernier avec, ensuite, un after show au Rex Club.

La journée débute à 14 h pour 17 heures de son non stop et une très bonne programmation: Romain Dalfalgang , Pouvoir Magique , Mr Raoul k, et Moms pour la scène extérieure.

Sur la scène intérieure, notons la présence de Marion PoncetNeue Grafik (live), Lakuti, Ark (live), Derrick May, et pour clôturer cette soirée le célèbre DJ Pierre.


Il est à peine 14 heures au Pavillon Baltard. Les jeunes festivaliers arrive au compte-gouttes pour profiter de cette belle journée ensoleillée, avec de longues heures de set endiablés, en débutant par Marion Poncet en scène intérieure et Midweek Sunsystem en scène extérieure. La scène extérieure est agréablement décorée avec, à proximité, un bar proposant de délicieux smoothies composés de fruits frais, un coin chill pour s’abriter du soleil et, à l’entrée du pavillon, un coin tranquille avec des fatboys (avec la possibilité de jouer à des jeux vidéos).

 

 

On sent que tout ce joli monde, vêtu de belles couleurs et inondé de paillettes sur leurs visages heureux, vient profiter de cette grosse chaleur qui frappe la ville depuis le début de la journée. Toute cette atmosphère chaleureuse qui règne au Pavillon Baltard va permettre de vivre pleinement les sets de chacun avec beaucoup de gaieté.


Cependant, la scène intérieure, beaucoup plus vaste, accueille de grosses pointures de la musique électronique. Bons nombres des festivaliers s’impatientent de l’arrivée de Derrick May et de DJ Pierre tout au long de la journée.

Cette charmante scène est équipée de deux boules à facettes pour faire rêver chaque être pendant leurs danses transcendantes. De grandes baies vitrées équipées de longs rideaux ont été fermées en fin de journée afin de rebondir dans une atmosphère plus intimiste avec un système son augmenté. Les organisateurs avaient bien prévu leur coup.Deux univers différents ont été créé afin de satisfaire l’ensemble des personnes qui venaient profiter de leur weekend. A l’extérieur, on pouvait entendre une musique axée sur du mélodique, de la pop ou de la house avec, par exemple, Romain Dalfalgang proposant un set bien varié amenant agréablement chaque personne dans le début de leur après-midi ou bien même le duo Pouvoir Magique qui a laissé tout le monde d’accord avec un set énergique. A l’intérieur, l’univers fut plus sombre avec Marion Poncet aka Traumer.

Depuis toujours, Derrick May est une légende de Detroit tant attendu durant cette douce journée. La foule acclame son arrivée. L’équipe du Cercle est présente pour diffuser en direct live l’intégralité de son set; un set construit progressivement afin de faire monter une certaine excitation sur tous les corps présents dans cette pièce.

La tension est palpable à l’arrivée de DJ Pierre qui clôture cette soirée dans ce lieu mythique. Il débarque avec un tee shirt acid qui annonce dès le départ la brutalité de son set entremêlé de tracks techno et acid


L’aftershow au Rex Club


La soirée n’est pas encore terminée que chacun se dirigent avec beaucoup d’enthousiasme et d’excitation au Rex Club pour un after show de clôture avec une programmation pointue tel que Thomas Delecroix, Blawan et l’incontournable Roman Poncet.

Le Rex Club est rempli d’une foule énervée et voici Thomas Delecroix qui, s’en plus attendre, nous balance un set dans toute son agressivité qui mélange sonorités indus’ et acides faisant trembler les murs du Rex. C’est ensuite au tour de Blawan de rentrer dans l’arène, réalisant un set impeccable avant son départ pour le Dour Festival.

C’est pour finir et clôturer cette belle journée que Roman Poncet prend possession des platines et décide de pousser la fête jusqu’à 7 heure du matin avant la fermeture des portes du club.


Le collectif Newtrack nous a encore fait passer une agréable journée, proposant une programmation attirante dans un lieu inhabituel. Il est agréable de voir l’enthousiasme de chaque participant, chacun ne voulant pas quitter le dancefloor jusqu’au lever du soleil.

%d blogueurs aiment cette page :