Avant de vous exposer les raisons qui feront que vous irez à l’atelier ce Vendredi pour passer l’une des meilleures soirée de votre vie (si, si), une petite contextualisation de la chose s’impose…

L’atelier, qu’est ce que c’est ? Il se définit lui même comme une “une association d’artisans musicaux, d’orfèvres producteurs et de menuisiers déjantés qui s’engagent à vous faire passer des nuits aussi longues que exquises“. Trois collectifs prometteurs mais pourtant déjà expérimentés se cachent derrière cet intéressant projet : BinarySound, Reshuffle Music et Weapon. Trois collectifs avec une même vision précise de ce qu’est la fête, la vraie, celle qui vous emmène facilement jusqu’au petit matin.

En d’autres termes et si l’on résume, il s’agit d’une soirée qui, tant par les lieux dans lesquels elle se déroule, que par la finesse des line-up qui y sont proposés demeure hautement recommandable, voici pourquoi !

1. Les deux premières éditions étaient mortelles

Que ce soit la toute première édition avec Riccardo, ou lors de la seconde, avec le légendaire dj uruguayen DJ Koolt, ces deux soirées furent un réel succès tant en termes de qualité que d’affluence. Ce furent deux belles fêtes, à taille humaine et avec des conditions d’accueils toujours plus agréables.

Au cours de ces deux première éditions, des bases, que l’on devrait retrouver lors de cette troisième édition, ont été posées :  line-up pointu, système son de qualité et lieu d’accueil confortable semble être les trois principales composantes de l’Atelier.

2. Les gars de Seekers seront de la partie !

Du très, très lourd est encore attendu au niveau musical. Cette fois-ci, part belle sera faite à l’expérimentation et aux explorations sonores minimalistes avec la présence du collectif Seekers, constitué pour l’occasion des deux italiens Alex Picone et Niff, réputé pour leur exigence et leur créativité maximale en terme de son.

Lancé par Alex Piconé depuis qu’il réside à Berlin en 2008, le projet est à la fois un label mais aussi une série d’évènements auxquels sont régulièrement invités les pointures de ce style. Attention, c’est donc un véritable voyage sonore qui vous attends.

3. Le spot à l’air dingue

Si l’on se fie aux photos postées sur le mur de l’évènement Facebook, on peut se dire que l’équipe organisatrice à une fois de plus bien fait les choses en termes de choix de lieux. Situé non loin du métro Carrefour Pleyel sur la redoutable ligne 13, il promet une fête intimiste, propice aux rapprochements, à l’échange et au dialogue entre les dj’s et les artistes. Voilà une vision de la fête que nous ne pouvons qu’apprécier.

4. Un prix d’entrée plus que raisonnable

Pour un lieu avec une localisation et une capacité d’accueil comme celle-ci, le prix en préventes (maintenant disponibles en regular) de 13€ nous semble plus qu’abordable pour une soirée de ce type. Cela se passe par ici si vous souhaitez vous fournir en tickets. Notre conseil : faire vite ! Voilà ce qu’ont peut vous recommander au vu de l’engouement suscité par l’événement !

5. Binary Sound sera aussi la pour échauffer vos tympans

Antoine Sy et Depad, de BinarySound, seront également présents derrière les platines ! On ne peut que vous inviter à aller découvrir ce collectif venu tout droit d’Hossegor et surtout son prolifique compte soundcloud, qui regorges de mixs plus travaillés les uns que les autres. Antoine étant également le fondateur du label Antam Records avec l’inimitable Bassam, on espère donc le même type d’explorations quand ils joueront Vendredi !

Alors, convaincus ?
Événement Facebook